Média

Brigitte Macron sur TF1 : un détail interpelle les internautes

Brigitte Macron
Brigitte Macron était l'invitée d'Anne-Claire Coudray dans le JT de TF1, ce dimanche 17 janvier à 20 heures. Crédits : TF1.
1 Partage

Dimanche 17 janvier, la Première dame était interviewée par Anne-Claire Coudray sur TF1. Outre ses confidences sur la manière dont le virus l'a touchée, les internautes ont été troublés par sa diction. Est-ce habituel ou bien s'agit-il d'un effet secondaire de la maladie ?

à découvrir

Ce dimanche à 20 heures, Brigitte Macron était attendue sur le plateau du JT de TF1 pour parler de l’opération « Pièces Jaunes ». Cette 32e édition est particulière, puisqu’en raison de la crise sanitaire les tirelires ne peuvent pas être déployées. Elle est donc entièrement dématérialisée.

Brigitte Macron se dit désormais « soignée et remise »

Devenue présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux en 2019, suite à la démission de Bernadette Chirac, Brigitte Macron explique : « Avoir près de nous ceux qu’on aime et être près de ceux qu’on aime, ça fait partie du soin. C’est essentiel et la fondation a toujours fait cela ».

« L’ADN de la fondation, c’est la Maison des Familles. Ces familles dont on a besoin à l’hôpital près des enfants, des adolescents, des patients. C’est la première chose dont on a besoin quand tout va mal », a insisté l’épouse du chef de l’Etat. Durant cette interview, Brigitte Macron a également salué le parrain de cette opération, le sélectionneur Didier Deschamps.

La Première s’est aussi confiée au sujet du virus, qu’elle a contracté dernièrement tout comme son mari. « J’ai été malade, j’ai été soignée. J’ai eu une forme médiane, mais ça s’est bien passé. Nous nous sommes remis », a-t-elle assuré tout en détaillant les symptômes ressentis :

« Perte de goût, perte d’odorat, fatigue, migraine… Surtout, ça m’a permis de comprendre à quel point ça peut être anxiogène. Notamment aux détours du sixième jour quand on se dit : ‘Ohlala, je respire moins bien. Qu’est-ce qui va se passer ? »

« Je conçois vraiment à quel point c’est difficile pour ceux qui sont seuls. Parce que je n’étais pas seule. J’étais avec le président qui avait la même chose, donc c’est peut-être quand les personnes sont seules, il faut impérativement qu’elles aient des contacts tous les jours avec quelqu’un, et qu’elles surveillent leur respiration », a insisté Brigitte Macron.

Un détail dans l’interview qui fait réagir la twittosphère

Si ces confidences sur la maladie ont fait réagir sur les réseaux sociaux, les internautes se sont surtout attardés sur un détail : sa diction.

« Brigitte a un cheveu sur la langue incroyable comme son mari. Je ne l’avais jamais entendu parler », fait ainsi remarquer un internaute sur Twitter. « On est d’accord Brigitte Macron elle a un cheveu sur la langue », renchérit un autre tandis que certains s’inquiètent : est-ce un effet secondaire du virus ?

« C’est moi où elle zozote un peu ? Elle le faisait avant ? », questionne ainsi un utilisateur de Twitter. « Elle le faisait déjà avant », « Brigitte Macron a ce même espèce de cheveu sur la langue que Macron, c‘est grâce à ça que c’est devenu son chouchou en classe », soulignent d’autres internautes.

Si le « zézaiement » de la Première dame a retenu l’attention des téléspectateurs, espérons que le lancement de l’opération « Pièces Jaunes » l’ait aussi été. Pour rappel, la 32e édition des « Pièces Jaunes » se déroulera du 18 janvier au 05 février 2021. L’ensemble des dons permettra d’adoucir le quotidien des enfants et adolescents hospitalisés. Depuis le lancement de l’opération caritative, en 1989, plus de 9 000 projets ont pu être financés dans les hôpitaux.

Signaler une erreur