Insolite

Cet « extraterrestre » raconte son quotidien sur Terre : « Les gens courent lorsqu’ils me voient »


Ce Français a décidé de se transformer en « extraterrestre noir ». Invité pour une interview, Anthony Loffredo parle de ce qu’il vit au quotidien.

Anthony alias Black Alien fait sûrement partie des physiques les plus insolites au monde. En devenant un black alien ou extraterrestre noir, celui-ci effraie toutes les personnes qui le croisent. Un quotidien qu’il a d’ailleurs évoqué durant un podcast. Les détails dans cet article.

À lire aussi : Dites adieu à la raclette cet hiver, les pommes de terre vont devenir très chères

Les réactions des gens en le voyant

Il s’appelle Anthony Loffredo. Ce qui le différencie de nous tous, c’est son apparence. Ce Français a décidé de faire quelques modifications sur son physique afin d’atteindre son but ultime. À savoir ressembler à un extraterrestre… noir ! Pour ce faire, celui qui se qualifie comme « un projet » s’est fait enlever ses deux doigts.

Black Alien - Main
© Instagram / the_black_alien_project

De cette façon, sa main ressemble à une griffe. En raison de son physique particulier, Anthony Loffredo a notamment été invité dans un podcast intitulé Club 113, il y a quelque temps. Durant celui-ci, il a raconté son quotidien et a fait part des réactions des gens à chaque fois qu’ils le voyaient.

« Il y a des gens qui crient et qui courent lorsqu’ils me voient », a-t-il déclaré.

Anthony Loffredo est aussi conscient du fait que certaines personnes puissent le penser « fou », bien qu’il soit « humain ».

Black Alien évite les gens

Vu que la plupart des gens ont peur en voyant Anthony Loffredo dans la rue, celui-ci a décidé de faire très attention. Quand il voit un enfant, par exemple, il essaie d’être prudent et discret. Et ce, parce qu’il sait que son apparence peut choquer les plus sensibles.

black alien
© Instagram / the_black_alien_project

Il révèle également une autre de ses habitudes. Ainsi, lorsqu’il se balade pendant la nuit, il décide de se déplacer de l’autre côté de la rue. Cela, toujours pour éviter de faire peur aux passants. Il fait pareil lorsqu’il croise des personnes âgées.

Pour information, Anthony Loffredo a modifié presque toutes les parties de son corps en devenant voulant ressembler à un extraterrestre noir. Outre ses doigts, il a aussi coupé son nez, ses lèvres ainsi que ses oreilles. Ne s’arrêtant pas là, le Français a également sectionné sa langue et injecté des implants dans ses avant-bras.

Si vous trouvez qu’il en fait trop, Black alien ne semble pas être satisfait du résultat. Pendant le podcast, celui-ci avait parlé de ses prochaines modifications. Il a ainsi révélé son intention de couper son membre en deux moitiés afin d’atteindre son objectif.

Pour voir un petit aperçu, on vous invite à visiter sa page Instagram où il a partagé une photo de deux membres. Par ailleurs, si vous vous demandez comment se sont passées ses opérations, il répond en disant :

« Ce n’est pas vraiment si difficile. »

black alien chirurgie
© Instagram / the_black_alien_project

Un homme qui s’est transformé en chien

L’histoire d’Anthony Loffredo rappelle celle d’un Japonais répondant au nom de Toko-san. Ce dernier désirait ressembler à un chien. Pour ce faire, il a dépensé beaucoup d’argent afin de réaliser son rêve. Au total, Toko -san a payé deux millions de yens pour atteindre son objectif. Ce qui vaut environ 14 700 euros.

Comment s’y est-il donc pris ? En fait, Toko-san a décidé d’acheter un costume d’un chien très réaliste chez la société Zeppet. Cette dernière a confectionné le costume pendant 40 jours. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Toko-san peut être fier du résultat.

Lorsqu’on lui avait demandé d’où venait ce désir de ressembler à un chien, il répond qu’il aime les animaux à quatre pattes. Il a surtout un gros de coup de cœur pour « ceux qui sont mignons ».

« Parmi eux, je me suis dit qu’un animal dont la taille est proche de la mienne était la meilleure solution pour que le rendu final soit réaliste. J’ai donc décidé de devenir un chien », a-t-il expliqué.

Signaler une erreur