Famille

Elle tombe enceinte deux fois en trois semaines d’intervalle et donne naissance à des jumeaux


A 39 ans, Rebecca Roberts essayait d'avoir un bébé depuis plusieurs années. L'Anglaise a finalement donné naissance à des jumeaux en septembre 2020, un garçon et une fille conçus à trois semaines d'intervalle, mais nés le même jour. Il s'agit d'un évènement rarissime appelé "superfétation".

On parle de :

Rebecca Roberts et son mari voulaient un enfant depuis longtemps. Après plusieurs années d’essais infructueux, la Britannique a décidé d’entreprendre un traitement contre l’infertilité. Le pari s’est avéré gagnant, puisque l’Anglaise est tombée enceinte au début de l’année 2020.

Le couple, qui s’apprêtait à accueillir leur premier enfant, a finalement appris que Rebecca était enceinte de deux bébés. Petite particularité : le frère et la soeur n’ont pas été conçus à la même date.

À lire aussi : Enceintes en même temps, ces quatre soeurs vont donner naissance à quelques semaines d'intervalle !

Un second bébé découvert durant le 3e mois de grossesse

La présence de ce second bébé a été révélée à Rebecca lors d’une échographie réalisée à 12 semaines de grossesse. Son gynécologique a alors découvert avec stupéfaction un deuxième foetus qu’il n’avait pas pu observer auparavant. Comme elle le confie à Good Morning America, la future maman s’est demandé comment elle avait pu passer à côté de cette information cruciale.

« J’ai été légèrement soulagé de voir que ce n’était pas mon erreur, mais une grossesse tout à fait extraordinaire. » En effet, la grossesse de Rebecca est très rare, puisqu’il s’agit d’une superfétation. Un phénomène qui se produit lorsqu’un ovule fécondé vient s’implanter à côté d’une grossesse déjà lancée. « C’était vraiment très choquant d’apprendre que j’étais enceinte de deux enfants », se souvient l’Anglaise interrogée par ABC News.

Rebecca Roberts et ses jumeaux nés par superfétation
Rebecca, son mari et leurs deux enfants, conçus à trois semaines d’intervalle. Crédits : Instagram @roberts.supertwins.

Rebecca et son mari se sont rapidement réjouis de cette nouvelle et le couple attendait avec impatience la naissance de leurs jumeaux. Une venue au monde qui s’est déroulée plus tôt que prévu, en raison de complications. Alors que le garçon se développait bien, sa soeur venue s’implanter 3 semaines plus tard présentait un problème de cordon ombilical. Il a donc fallu déclencher l’accouchement pour lui sauver la vie. Noah (1,8 kg à la naissance) a dû rester 3 semaines à l’hôpital tandis que Rosalie (1,2 kg) a été admise en soins néonatals pendant 3 mois.

Des jumeaux issus d'une superfetation
Rosalie et Noah se portent à merveille ! Crédits : Instagram @roberts.supertwins.

Aujourd’hui, le frère et la soeur se portent à merveille, comme l’atteste une vidéo Instagram postée par leur maman à Pâques.

Comment une femme peut-elle tomber enceinte une seconde fois alors qu’elle l’est déjà ?

Aussi appelée superfoetation, la superfétation désigne donc une grossesse multiple très rare. Seuls 14 cas auraient été recensés dans le monde à ce jour. En revanche, précise le site Passeport Santé, ce type de grossesse est plus courante chez les animaux et notamment les rongeurs.

Une femme cesse généralement d’ovuler lorsqu’une grossesse se déclare, mais dans le cas d’une superfétation, deux ovulations décalées de quelques jours se produisent. Deux fécondations des ovocytes ont lieu suite à deux rapports distincts. Les deux foetus vont alors s’implanter dans l’utérus et évoluer chacun à leur rythme.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur