Faits divers

Oualid s’évade d’une prison belge et nargue les autorités en envoyant une carte postale depuis la Thaïlande

L'homme nargue les autorités belges dans sa lettre (Crédit: Belga)

Oualid Sekkaki s’est évadé de la prison de Turnhout fin décembre. Il aura, depuis, rejoint la Thaïlande, d’où il a envoyé une carte postale aux autorités de la prison pour les narguer.

Un détenu de la prison de Turnhout, en Belgique, s’est échappé le 19 décembre dernier. Les autorités, à sa recherche depuis, ont eu la surprise de recevoir une lettre de sa part. « Salutations de Thaïlande », leur a écrit Oualid Sekkaki, d’après le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

Le frère d’un autre évadé célèbre

Évadé avec quatre autres détenus, Oualid est le seul encore en fuite. Trois des détenus ont été retrouvés en quelques heures à quelques kilomètres de la prison. Le quatrième prisonnier se trouvait aux Pays-Bas jusque début janvier.

Dans son courrier, l’ancien détenu a joint son badge d’identification, mentionnant son nom et son prénom. Oualid Sekkaki avait été condamné pour sa participation à une fusillade à l’été 2015. Il fait, à présent, l’objet d’un mandat d’arrêt international. Son frère, Ashraf, surnommé « le roi de l’évasion » par les médias belges, s’était échappé de la prison de Bruges en hélicoptère en 2009.

Signaler une erreur