Actu

Belgique : La façade d’une maison s’effondre en pleine interview du bourgmestre de Pepinster


Suite aux inondations sans précédent en Belgique, Philippe Godin, le bourgmestre de Pepinster a accordé une interview à nos confrères belges de VTM Nieuws. Alors qu’il faisait le point sur la situation, la caméra a filmé une scène des plus saisissantes. En effet, la façade d’une maison s’effondrait petit à petit sous la pression des eaux torrentielles.

Depuis le 15 juillet 2021, des pluies diluviennes ont frappé de plein fouet une grande partie de l’est et du sud de la Belgique. Les images et les vidéos relayées suite à cette série d’inondations n’offrent qu’un spectacle de désolation. Malheureusement, le bilan ne cesse de s’alourdir et les recherches des personnes portées disparues sont menées dans des conditions extrêmes. Comme l’a révélé le bourgmestre de Pepinster, la commune vit une situation sans précédent. En pleine interview, une maison derrière Philippe Godin s’est d’ailleurs effondrée. Des images des plus saisissantes qui montrent à quel point les intempéries ont causé d’innombrables dégâts matériels et surtout des pertes humaines.

Un bilan catastrophique depuis le début de cette série d’inondations

Derrière le bourgmestre de Pepinster, d’importantes crues emportaient tout sur son passage. En plein direct, l’impensable s’est alors produit. Du coup, la journaliste avait interrompu l’interview de Philippe Godin pour signaler que de l’eau s’échappait d’une maison. Sous la pression du torrent, l’une des façades a cédé, recrachant ainsi les meubles et d’autres affaires présentes sur les lieux. Par ailleurs, la caméra a aussi filmé des habitants qui ont trouvé refuge sur les toits de leurs domiciles. Nul doute que cette catastrophe d’une ampleur inédite a occasionné d’innombrables dégâts matériels dans cette commune de la province de Liège.

Pepinster
© VTM NIEUWS
Pepinster
© VTM NIEUWS

Comme l’a rapporté Philippe Godin, plus d’une vingtaine de maisons se sont effondrées dans cette commune. Mis à part les dégâts matériels, Pepinster et Verviers déplorent, à elles seules, au moins douze décès et une vingtaine de personnes sont toujours présumées portées disparues.

Le bilan ne cesse de s’alourdir comme le craignait le Premier ministre Alexander De Croo. « En de nombreux endroits, la situation reste extrêmement critique (…) Il s’agit de circonstances tout à fait exceptionnelles, sans aucun précédent dans notre pays », déclare-t-il lors d’une conférence de presse. Il a également tenu à saluer les pays voisins qui sont venus prêter main-forte aux secouristes belges.

La Belgique demande l’activation du fonds de solidarité de l’Union européenne

Selon les informations recueillies par L’Echo, à l’heure actuelle, le ministère de l’Intérieur fait état de 31 décès confirmés dans le pays. Par ailleurs, 163 personnes sont toujours portées disparues suite à cette série d’inondations. Le centre de crise belge encourage ainsi les citoyens à prendre contact avec leur zone de police locale s’ils n’ont aucune nouvelle de leurs proches. De son côté, Alexander De Croo a confirmé que le gouvernement a déjà entamé les procédures pour bénéficier du fonds de solidarité de l’UE. Compte tenu des dégâts, aucune commune ne peut à elle seule supporter le coût de la reconstruction. Quant au ministre-président Jan Jambon, il a ajouté que le fonds flamand va également aider à subvenir aux besoins des sinistrés.

Signaler une erreur