Actualités

Inondations, feux de forêt, sécheresse : les prévisions inquiétantes de la France pour 2070


Le réchauffement climatique est un problème mondial. L’Agence européenne de l’Environnement tire la sonnette d’alarme. Elle expose les conséquences dramatiques de ce phénomène d’ici les 50 prochaines années. Le cas de l’Hexagone est particulièrement flippant.

On parle de :

L’Agence européenne de l’Environnement a réalisé une projection des conditions météorologiques de la France en 2070. Sécheresses, inondations, feux de forêt… Les conséquences du réchauffement climatique seront très graves si aucune mesure concrète n’est prise.

À lire aussi : Coronavirus : les prévisions très inquiétantes d'un expert en virologie

Appliquer l’accord de Paris est nécessaire

En 2015, les dirigeants de 36 nations se sont réunis à Paris pour signer une convention relative à la lutte contre le réchauffement climatique. L’accord incite les responsables à trouver des solutions pour limiter l’augmentation de la température à 2°C d’ici à 2100.

Malheureusement, 4 ans après sa signature, le contrat est encore loin d’être respecté. L’Agence européenne de l’Environnement compte fournir une nouvelle impulsion en publiant une vidéo très alarmiste. L’hexagone souffrira énormément si la dégradation des ressources naturelles se poursuit.

Les spécialistes dressent un sombre tableau. Les sécheresses seraient plus fréquentes dans le sud-ouest du pays. Les déficits en eau vont se produire tous les trois ans au lieu de six ou sept ans. Ils toucheraient une grande partie de territoire : de Biarritz à Bordeaux, les côtes du Languedoc et Lyon.

En revanche, le Nord-Pas-de Calais et la vallée du Rhône pourraient être frappés par des orages violents et d’inondations.

Les feux de forêt en hausse

Le niveau de la mer connaitrait une hausse significative d’un mètre. La Camargue, la Gironde et la Charente Maritime seraient menacées. L’Agence européenne de l’Environnement attire l’attention sur un phénomène très violent :

le Nord-Pas-de Calais pourrait être inondé.

« Les inondations dues aux submersions marines peuvent cependant atteindre une hauteur d’eau de plusieurs mètres et envahir le littoral sur plusieurs kilomètres à l’intérieur des terres. Les voies de communication, les habitations, les zones d’activités sont susceptibles d’être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins. Les jetées, digues et autres infrastructures côtières peuvent être franchies, fragilisées ou endommagées. »

Heureusement, la probabilité d’une telle catastrophe est faible.

Enfin, l’Agence envisage également une augmentation de 40 % des feux de forêt dans les zones intérieures, jusqu’en Bretagne.

La balle est maintenant dans le camp des dirigeants.

Source : BFMTV

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur