Télé

Iris Mittenaere « sous-exploitée » par TF1 et prête à claquer la porte ? Elle fait des confidences


Lors d’une interview, Iris Mittenaere a évoqué les rumeurs de mésententes avec TF1. L’ancienne Miss France en a également profité pour révéler un peu plus sur sa carrière à la télévision. Tout laisse à penser que ce rôle lui tient toujours à cœur.

Après son couronnement au célèbre concours de beauté de l’Hexagone, Iris Mittenaere a par la suite décroché le titre Miss Univers 2016. Comme certaines de ses prédécesseures à l’instar de Laury Thilleman ou bien Delphine Wespiser, elle a commencé une carrière à la télévision. Ainsi, la jeune femme a rejoint le groupe TF1. Début 2022, l’animatrice de 28 ans sera une fois de plus aux côtés de Denis Brogniart et Christophe Beaugrand pour la 6e saison de Ninja Warrior.

De plus, tout porte à croire que l’ex-reine de beauté va encore présenter les tirages du Loto et de l’Euromillions. Pourtant, une question reste en suspens : pense-t-elle toujours être « sous-exploitée » par TF1. Pour rappel, elle envisageait de continuer sa carrière à la télévision auprès d’autres chaines. Néanmoins, elle n’a jamais franchi ce cap.

Quant à cette question qui est restée sans réponse depuis plusieurs mois, Iris Mittenaere a tenu à mettre les choses au clair. D’ailleurs, la Miss France 2016 a fait quelques confidences sur ses projets télévisuels.

À lire aussi : Iris Mittenaere prête à quitter la France ? La rumeur se confirme !

Iris Mittenaere en bons termes avec TF1 ?

De toute évidence, Nikos Aliagas et Christophe Beaugrand sont devenus les visages emblématiques de la première chaîne. La rumeur comme quoi le groupe TF1 aurait même poussé Karine Ferri vers la sortie à cause de ses poules aux œufs d’or a pris de l’ampleur. De son côté, l’ex-ambassadrice de beauté de l’Hexagone a continué son petit bonhomme de chemin.

Cependant, Iris Mittenaere avait visiblement quelques inquiétudes concernant son avenir au sein de l’équipe de la Une. Au cours d’un entretien accordé à nos confrères du Parisien en août 2020, la jeune animatrice a en effet confié :

« C’est frustrant ! Je suis loyale envers TF1, mais je me sens un peu sous-exploitée, d’autant plus que j’ai eu récemment des propositions d’autres chaînes. J’aimerais tenter d’autres choses. Au départ, j’avais signé un contrat d’exclusivité pour multiplier les expériences à l’antenne (…) Heureusement que j’ai d’autres activités qu’à TF1. Sinon, je n’aurais qu’une semaine de boulot »

Sans surprise, cette mise au point de l’ancienne reine de beauté a fait grand bruit. En ce sens, Rémi Faure, directeur des programmes des flux de TF1 a tenu à mettre les choses au clair. Selon ses propos au micro de Puremédias, ce métier d’animatrice du divertissement demande d’acquérir de l’expérience. Autrement dit, la Nordiste devait patienter.

Tout porte à croire qu’Iris Mittenaere a préféré suivre ce conseil en déclinant les propositions d’autres chaînes. Voilà un choix judicieux de la part de la principale concernée compte tenu de ses révélations dans les colonnes de Télé-Loisirs le 27 décembre 2021.

« Dans Ninja Warrior, je me suis toujours super bien sentie. J’ai été accueillie comme une petite sœur… Mais oui, TF1 me fait confiance aujourd’hui et nous avons plusieurs projets en route. Mais je ne suis pas dans l’attente, je prends ce que la vie m’offre »

Son avis sur la polémique Miss France

Celle qui a remplacé Sandrine Quétier sera donc de retour dans l’émission Ninja Warrior, le parcours des héros à partir du 7 janvier 2022 sur TF1. Quant à ses autres projets télévisuels, Iris Mittenaere a fait des révélations à ce sujet au micro de Télécâble Sat Hebdo. La jeune animatrice a confié qu’elle souhaiterait être aux commandes d’un programme sur la mode ou les voyages. « J’aimerais être là où on ne m’attend pas », a-t-elle ajouté en faisant référence à Karine Le Marchand au sein du groupe M6.

Iris Mittenaere - TF1 - Miss France
©TF1

Dans un tout autre registre, l’ancienne reine de beauté a également donné son avis sur la polémique Miss France. Toujours au micro de Télé-Loisirs, la compagne de Diego El Glaoui a déclaré sans détour qu’il faudrait abolir toutes les règles. En effet, il ne devrait pas y avoir de filtre dès le début de la sélection. De cette manière, le comité proposera un choix plus étendu au public. Reste à savoir si Alexia Laroche-Joubert va opter pour cette démarche.

Signaler une erreur