éducation

Triste constat ! Les élèves ne savent pas lire l’heure sur les horloges à aiguilles, les écoles décident de les retirer


Triste constat à l’ère du numérique. Au milieu des ordinateurs, des smartphones et autres appareils connectés, la nouvelle génération a du mal à se familiariser avec les horloges analogiques. Il semblerait que ces appareils ont fait leur temps, car des écoles ont décidé de les retirer.

Une montre analogique indique l’heure à l’aide du déplacement des aiguilles sur un cadran. Celui-ci est généralement habillé de chiffres et d’index. Dès l’enfance, les jeunes élèves apprennent à lire l’heure sur ces appareils. Compte tenu de l’avancée technologique avec l’essor d’Internet, ce processus d’apprentissage semble désuet.

De nos jours, les enfants apprennent rapidement à manipuler un smartphone et autres objets connectés. En quelques clics, ils accèdent à un site alors que leurs parents peinent à trouver leur boîte mail. Bien que ces élèves soient indéniablement plus doués en la matière, ils ont du mal à utiliser les anciens appareils.

Les jeunes d’aujourd’hui préfèrent recevoir les coordonnées d’un GPS plutôt que d’utiliser une carte routière en papier. Bien entendu, c’est la solution logique et facile. Seulement voilà, lorsqu’ils se trouvent dans une salle d’examen où les horloges à aiguilles sont toujours accrochées au mur, la réalité est tout autre.

À lire aussi : École obligatoire : quels sont les risques pour les parents qui ne remettront pas leurs enfants à l’école le 22 juin?

Une relique d’un autre temps pour la jeune génération

Tout comme le magnétoscope, le Walkman ou bien les cassettes et CD, l’horloge analogique est reléguée au second plan. Pire encore, cet objet est jeté aux oubliettes. C’est justement le cas de certaines écoles au Royaume-Uni dont les responsables ont décidé de s’en débarrasser.

Horloge analogique
Image d’illustration – ©depositphotos

Il est évident que les enseignants ne vont pas occasionner de stress supplémentaire aux élèves pendant les examens. Au lieu de lire rapidement l’heure pour se concentrer sur les questions, ils passent plus de temps à décrypter les aiguilles sur le cadran.

A Malcolm Trobe, secrétaire général de l’Association des directeurs de collèges et lycées du Royaume-Uni d’expliquer :

« Les jeunes trouvent un peu plus facile d’utiliser une horloge numérique et s’ils se chronomètrent pour les questions, cela pourrait les rendre moins susceptibles de faire des erreurs »

Cette décision de remplacer les horloges analogiques semble mûrement réfléchie, car le but est de simplifier au maximum le travail des étudiants durant les examens. Par ailleurs, aucun enseignant n’a envie de répondre constamment aux élèves lorsqu’ils lèvent le doigt pour demander l’heure.

L’époque de l’horloge analogique est-elle révolue ?

Compte tenu des explications de cet ancien professeur des écoles, il semblerait que cet appareil soit voué à disparaîtra dans les établissements scolaires. D’autant plus qu’elle est une source de distraction pour certains élèves. Il est ici question du bruit provoqué par le mouvement de l’aiguille des secondes. Le « tic-tac » peut en effet détourner l’attention des étudiants.

Horloge analogique
Image d’illustration – ©depositphotos

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur