fbpx
Mode / Beauté

Elle a failli se faire virer d’un magasin de bricolage à cause de son short trop court

Sans titre
© TikTok/@nikkimof

Une jeune femme est passée à deux doigts de se faire expulser d’un magasin de bricolage à cause de sa tenue. La vidéo a fait le buzz.

Y a-t-il une tenue pour aller faire un magasin ? En voilà une question qu’a soulevée l’expérience de cette jeune femme. Pour vous situer le contexte, cette dernière s’est rendue dans un magasin de bricolage avec une tenue légère.

Seulement voilà, les personnes qu’elle a croisées dans ce lieu se sont trouvées choquées par sa manière de s’habiller. Nikki a alors partagé son expérience sur TikTok. La vidéo a suscité la controverse auprès des internautes.

La tenue de la jeune femme ne passe pas inaperçue

Nikki a partagé la vidéo dans un but bien précis. Elle voulait montrer qu’on lui reprochait sa féminité. Sauf que certains témoins ont pris sa démarche pour de la provocation. Nikki est très active sur les réseaux sociaux et surtout TikTok.

Nikki de dos
© TikTok/@nikkimof

Sur la vidéo qu’elle a partagée, on voit la jeune femme habillée d’un ensemble assez léger et très moulant. À vrai dire, ce n’était pas du tout comme cela que l’on voyait les bricoleurs. Nikki portait une brassière et un mini-short.

Inutile de préciser que la tenue a attiré l’attention de tous ceux qui se trouvaient dans les rayons de ce magasin de bricolage. Ce n’était pas vraiment à ce genre d’endroit que l’on s’attendrait à voir une aussi jolie demoiselle habillée ainsi. Les personnes présentes ce jour-là, n’ont pas vraiment vu cela d’une manière positive.  

À lire aussi : Une maman bannie d’un parc d'attractions à cause de son short trop court (vidéo)

Nikki a failli se faire expulser du magasin

En voyant Nikki, un membre du personnel du magasin de bricolage, qui est une femme, a voulu sévir. Cette dernière était plus âgée que la cliente et ne voulait surtout pas laisser passer cela. L’employée a alors interpellé la jeune femme.

« Elle m’a presque virée du magasin, vous avez dû l’entendre… », a raconté Nikki sur les réseaux sociaux.

La jeune femme qui s’est empressée de partager une autre vidéo pour livrer ses impressions sur ce qui s’est passé. Les internautes ont soutenu la jeune femme en disant, pour certains, que c’est un scandale.

Nikki de face
© TikTok/@nikkimof

Tootatis et Polska refoulées à cause de leurs tenues

L’histoire de Nikki rappelle celle de Tootatis et Polska. Ces deux dernières sont des influenceuses qui se sont fait connaître sur TikTok et Onlyf*ns. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces trois jeunes femmes aiment les tenues légères.

Tootatis et Polska se sont rendus récemment dans un café parisien vers 8 h du matin. Elles revenaient d’une soirée. Sauf qu’à l’entrée du Café des Phares, le gérant ne les a pas laissées entrer. Pourquoi tant d’host*lités ?

En fait, celui-ci leur a expliqué que les tenues qu’elles portaient ne convenaient pas aux familles qui venaient prendre leur petit déjeuner. Il les a tout de même invitées à revenir plus tard dans la soirée. Sauf que cela ne convenait pas du tout aux deux jeunes femmes.

Tootatis et Polska se sont révoltés. Elles ont porté « l’affaire » devant l’appréciation des internautes. La situation a même été débattue sur le plateau de « TPMP ». Ce soir-là, si Gilles Verdez les a bien défendues, elles se sont attiré la colère de Guillaume Genton.

« Il y a des restaurants où il y a vraiment du rac*sme, où il y a vraiment de l’hom*phobie et vous tout ce que vous voulez faire c’est du buzz à deux balles », déplore le chroniqueur.

Une fois n’est pas coutume, Cyril Hanouna a demandé aux téléspectateurs ce qu’ils pensaient de la situation. Le résultat mené sur Twitter a donné un résultat qui ne laisse aucune ambiguïté.

Plus de 90 % des votants étaient d’accord avec le restaurateur. Par ailleurs, rappelons que même le score du restaurant sur Google est passé de 3,7 à 4,7 sur 5. Bref, ces mêmes personnes soutiendraient-elles l’employé du magasin de bricolage ?

À lire aussi : Cette femme a failli se faire virer d’un enterrement en portant une tenue jugée inappropriée

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...