fbpx
People

Deux influenceuses refoulées d’un restaurant à cause de leurs décolletés, la Toile félicite le patron


Tootatis et Polska ont été refoulées d’un restaurant parisien à cause de leurs tenues. Les internautes apprécient cette décision.

Tootatis et Polska ont gagné une immense popularité grâce à des vidéos partagées sur TikTok et Onlyfans. Le 1er novembre 2022, elles se sont rendues dans un restaurant du IVe arrondissement de Paris avec un ami. Ce matin-là, tout ne s’est pas passé comme ils l’avaient prévu.

Des tenues « inappropriées » pour le restaurant

En arrivant au restaurant, Tootatis et Polska se sont vues refoulées par le gérant de l’établissement. Ce dernier a expliqué qu’il ne pouvait pas les laisser entrer avec « une tenue inappropriée ».

Tootatis et Polska
© Instagram/sxchaz

Les décolletés arborés par les deux jeunes femmes étaient plutôt osés. La scène a eu lieu à 8 h du matin au Café des Phares. Comme toutes stars du web qui se respectent, ils ont filmé et partagé la scène. Et ce, pour que leurs abonnés n’en ratent pas une miette.

Comme l’on pouvait s’y attendre, la séquence a très vite fait le tour de la toile. Chacun s’y est allé de son avis. Il y en a qui ont trouvé cela scandaleux, qualifiant le gérant de sexiste.

Il en a, par contre, qui n’y voit aucune forme de discrimination. En voyant la note du restaurant, on peut dire qu’ils sont nombreux à approuver le choix de l’établissement. En effet, la cote de popularité du restaurant a grimpé depuis l’incident.

Si vous vous rendez sur Google, vous constaterez que la note de cet établissement est passée de 3,7/5 à 4,6/5. Quoi qu’on en dise, la mésaventure de Tootatis et Polska est devenue une forme de publicité pour ce restaurant parisien.

À lire aussi : « Vous voulez pas travailler plutôt ? » : deux influenceuses refoulées d’un restaurant se font détruire dans TPMP

Tootatis et Polska lynchées sur « TPMP »

« TPMP » a invité Tootatis et Polska pour qu’elles puissent s’expliquer. Sur le plateau, les chroniqueurs ont été partagés sur ce qui s’est passé au Café des Phares. Si Gilles Verdez a défendu les jeunes femmes, Guillaume Genton ne les a pas du tout épargnées.  

Tootatis et Polska regrettaient le comportement du gérant. Elles estimaient que celui-ci avait fait preuve de discrimination. Guillaume Genton s’est alors énervé en accusant les deux jeunes femmes de chercher à tout prix le Buzz. Pour ce dernier, elles n’avaient pas à porter une tenue aussi provocatrice.

De ce fait, le chroniqueur rejoint la position du gérant. Ils estiment qu’elles ne devaient pas venir ainsi aux heures où des familles s’y rendent pour prendre leurs petits déjeuners. Influenceuse ou pas, il leur faisait comprendre qu’il y a une manière de se comporter en public.

« Il y a des restaurants où il y a vraiment du racisme, où il y a vraiment de l’homophobie et vous, tout ce que vous voulez faire c’est du buzz à deux balles », déplore le chroniqueur.

Benjamin Castaldi s’est montré d’accord avec Guillaume Genton. Il a réaffirmé que ce n’est que « du buzz à deux balles »

Tootatis et Polska se disent insultées

En voyant que le plateau penchait plutôt vers le gérant, les deux influenceuses ont tenté de se défendre. Pour se défendre, elles ont accusé le patron du restaurant de les avoir insultées. Il paraît que ce dernier les avait qualifiées de str*p-te*seuses.

« On voulait juste manger des œufs en fait », dit Polska.

Comme à son habitude, Cyril Hanouna a demandé ce qu’en pensaient les spectateurs en lançant un petit sondage sur Twitter. Le résultat était sans équivoque. Plus de 93 % des votants ont soutenu la décision du restaurateur.

Les internautes se sont même moqués des deux starlettes. Cela va-t-il suffire à convaincre Tootatis et Polska ? Rien n’est moins sûr…

Polska
© Instagram/polskassoukali

« On a été recalées, on a fait du bruit, on s’en fout de ce qu’ils pensent », déclare, pour sa part, Tootatis.

À lire aussi : Patron Incognito (M6) : un manager autoritaire à deux doigts de donner « un coup de boule » à son patron, la Toile s’indigne

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...