Animaux

Des animaux entiers vendus dans des barquettes à Leclerc : les internautes indignés

Du gibier non préparé vendu par Leclerc Vaucluse.
La Fondation Brigitte Bardot s'indigne de la vente d'animaux entiers sous cellophane. Crédits : Twitter Fondation Brigitte Bardot.

La polémique ne cesse d'enfler. Ce week-end du 31 octobre 2020, un magasin Leclerc de Morières-lès-Avignon (Vaucluse) propose à la vente des animaux entiers. Leurs carcasses sont mises sous vide et les gibiers possèdent encore leur fourrure.

Les clichés ont fait le tour des réseaux sociaux en peu de temps, provoquant la colère des internautes. La pratique ne serait toutefois pas nouvelle.

Le supermarché Leclerc de Morières-lès-Avignon déclenche une vive polémique

Ce samedi 31 octobre 2020, des photos sont apparues sur la Toile. Elles dévoilent les rayons viande du magasin Leclerc de Morières-lès-Avignon (Vaucluse). On y voit des poules, des faisans, des lièvres et autres animaux sous vide.

Ces gibiers conditionnés dans des barquettes portent encore leurs plumes et fourrures. L’indignation est totale sur les réseaux sociaux, où anonymes et personnalités s’emparent de l’affaire.

Rapidement, Hugo Clément monte au créneau : « Ultra glauque mais ça a le mérite de rappeler que la viande ne tombe pas des arbres… Question intéressante : si tous les animaux étaient vendus comme ça, est-ce qu’on en mangerait autant ? »,

se demande le journaliste sur Facebook.

De son côté, la Fondation Brigitte Bardot qualifie la situation de « gerbante ». « Est-ce que ce monde est sérieux ? », écrit l’association tout en interpellant le PDG de Leclerc, Michel-Edouard Leclerc.

Leclerc s’excuse et retire les barquettes de la vente

Face au tollé, le magasin Leclerc de Morières-lès-Avignon a finalement retiré les barquettes de ses rayons. Une élue moriéroise assure toutefois dans le Dauphiné Libéré que cette pratique n’a rien de nouveau.

En période de chasse, certains supermarchés proposent régulièrement du gibier sans déshabillage. Bien qu’il s’agisse souvent d’animaux d’élevage, ce type de viande non préparée attire de nombreux amateurs.

« La vision d’un lièvre entier sous cellophane scandalise, mais les autres barquettes de viande contiennent la même souffrance », tient à souligner la Fondation Brigitte Bardot.

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.