Animaux

Chine : une meute de chiens errants se venge en vandalisant la voiture d’un homme

Des chiens errants vandalisent une voiture en Chine.
Le chien et ses compagnons se sont acharnés sur le véhicule pendant de longues minutes. Crédits : DR.
21 Partages

En Chine, le propriétaire d'une voiture n'a pas apprécié de trouver un chien errant assoupi sur sa place de parking. Il a donc chassé l'animal sans ménagement. Quelques instants plus tard, le chien est revenu avec ses compagnons pour vandaliser la voiture.

à découvrir

La scène a été capturée par des voisins, dans la municipalité de Chongqing. Un travailleur qui rentrait chez lui a chassé un chien de sa place. L’homme s’en est pris à l’animal tout simplement parce qu’il se trouvait au mauvais endroit.

Le chien et ses compagnons arrachent même les rétroviseurs

Le Chinois a ensuite pu garer sa voiture sur sa place de parking attitrée. Il a regagné son domicile en ne se doutant pas de ce qui allait suivre. Quelques instants plus tard, le chien est revenu sur place. L’animal n’était pas seul, puisque d’autres chiens errants l’accompagnaient. Tous se sont acharnés sur la voiture du Chinois. Les chiens ont mordu pendant de longues minutes la carrosserie, avant d’arracher les rétroviseurs.

Chien errant en Chine
Crédits : DR

Pendant que la meute vandalisait le véhicule, un chien montait la garde afin de s’assurer que l’homme ne revenait pas. Puis, tous se sont éloignés aussi vite qu’ils étaient arrivés. L’histoire, racontée sur les réseaux sociaux, ne dit pas quelle fut la réaction du propriétaire de la voiture…

Chiens errants en Chine
Crédits : DR

Des millions de chiens et chats sont exterminés en Chine chaque année

En Chine, près de 10 millions de chiens et de chats sont exterminés chaque année, d’après l’association américaine Humane Society International (HSI). Des milliers de canidés sont abattus pendant le festival de la viande de chien de Yulin qui a lieu dans le sud du pays.

Face à ce fléau suspecté d’avoir contribué à propager la pandémie actuelle, le gouvernement chinois prend des mesures. En avril 2020, la Chine a ainsi retiré les chiens et les chats de la liste des animaux pouvant être élevés pour leur viande. Il n’est également plus possible de les élever à des fins médicales ou pour leur fourrure. Une décision dont se réjouissent les ONG qui tiennent toutefois à souligner qu’un marché noir de la viande de chat et chien continue de prospérer.


Signaler une erreur