Actualités

Un bébé de 18 mois avale du gel hydroalcoolique donné par sa grand-mère, qui pensait qu’il s’agissait d’une compote


La grand-mère de l'enfant a confondu l'emballage du gel hydroalcoolique avec celui d'une compote à boire. Résultat : le bébé s'est retrouvé à l'hôpital.

On parle de :

À lire aussi : Argentine : Elle pensait avoir adopté un chat alors qu’il s’agissait d’un animal protégé

Nikki Teiweira, la maman du petit Logan, âgé de 18 mois, souhaite mettre en garde le public. Son fils a ingéré du gel hydroalcoolique dont l’emballage ressemblait fortement à celui d’une compote à boire.

C’est la grand-mère de l’enfant qui a tendu à ce dernier la solution hydroalcoolique, persuadée qu’il s’agissait de nourriture.

Un gel hydroalcoolique pour enfant, présenté dans un emballage similaire à celui des compotes liquides

La mère de famille, qui réside au Canada (Manitoba) explique : « J’avais fait des courses avec mon mari et il y avait ces désinfectants pour les mains dans l’allée centrale, emballés dans de jolis paquets, j’ai pensé que cela serait parfait pour ma belle-fille de 7 ans qui retournait à l’école ».

La grand-mère de Logan n’était pas au courant qu’il s’agissait de gel hydroalcoolique. Certaine qu’il s’agissait d’une compote de fruits en sachet, la femme l’a donnée au petit garçon. Après avoir réalisé son erreur, la grand-mère de Logan a appelé à l’aide les voisins, avant de contacter les secours.

Le bébé, qui toussait, était devenu tout rouge. Il semblait somnoler. Heureusement, lorsque les secours sont arrivés, l’enfant allait déjà mieux. Il a tout de même été emmené à l’hôpital pour être examiné.

Gel hydroalcoolique en sachet pour enfant.
Source : Facebook.

L’entreprise qui commercialise ces gels hydroalcooliques pour enfants réagit

« S’il vous plaît, n’achetez pas ces jolies pochettes de désinfectant pour les mains de Walmart, que l’on peut facilement confondre avec des sachets de compote. J’espère pouvoir avertir les autres de cet emballage trompeur. En fin de compte, j’aimerais les voir disparaître complètement des rayons », fait savoir la mère de Logan auprès du tabloïd britannique The Sun.

Après cet incident, la société qui fabrique les sachets de gels hydroalcooliques a réagi :

« La sécurité étant notre propriété numéro un, nous avons remplacé cet emballage par notre désinfectant pour les mains en bouteille afin d’éliminer tous les risques »,

a fait savoir l’entreprise.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur