Actualités

Afghanistan : Des scènes surréalistes, les talibans s’amusent dans un parc d’attractions !


Alors que des milliers d’Afghans tentent désespérément de fuir le pays, des talibans s’occupent d’une façon surprenante. Le journaliste de Reuters Hamid Shalizi, basé à Kaboul, a en effet filmé un groupe d’insurgés islamistes en train de s’amuser dans un parc d’attractions. Arme à la main, certains ont piloté des auto-tamponneuses tandis que d’autres jouent sur les petits chevaux d’un manège.

On parle de :

Après plus deux décennies de présence militaire américaine, le pouvoir afghan est tombé entre les mains des talibans. Depuis mai 2021, les insurgés islamistes ont lancé une offensive à travers tout le pays alors que les Occidentaux ont retiré leurs dernières troupes sur place.

Le 15 août 2021, les talibans ont ainsi pris d’assaut la capitale. C’est depuis le palais présidentiel qu’ils ont proclamé leur victoire au monde entier. Alors que le chef de l’Etat Ashraf Ghani a fui le pays, le lendemain, un groupe d’insurgés s’amusent dans un parc d’attractions à Kaboul.

Inévitablement, les vidéos sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Des images qui contrastent avec les scènes de détresse et de chaos à l’aéroport de Kaboul. Craignant pour leur vie, bon nombre d’Afghans s’étaient accrochés à des avions qui s’apprêtaient à décoller. Ils ont pris tous les risques afin d’échapper au nouveau pouvoir en place.

À lire aussi : «De la folie» : scènes surréalistes dans les magasins Lidl ce lundi après une promo

Des images qui choquent les internautes

La nouvelle au sujet de la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan a fait l’effet d’une bombe. Au lendemain de cette insurrection, des personnalités de tout horizon avaient réagi face à la situation. Le président américain Joe Biden s’est par exemple justifié du retrait des troupes. De son côté, le prince Harry avait lancé un appel à l’entraide.

Quoi qu’il en soit le retour au pouvoir des fondamentalistes poursuit son cours. Alors que les dirigeants prennent place au palais présidentiel, d’autres talibans se détendent dans un parc d’attractions. Le sourire aux lèvres après avoir semé la terreur, ils s’amusent sur les auto-tamponneuses et les chevaux en bois.

Devant Hamid Shalizi, le journaliste de Reuters qui continue de relayer les informations sur place, ce groupe d’insurgés s’amuse sans penser à la terreur qu’ils avaient semée dans le pays. De toute évidence, ils ne se préoccupent pas du sort des milliers d’Afghans en détresse totale.

Interrogée par LCI, Ghazal Golshiri, une journaliste du Monde a déclaré après son retour de Kaboul :

 « Sur place, le sentiment d’abandon et de trahison prédomine (…) Les Afghans sont en détresse totale, ils n’ont nulle part où aller, ils sont très tristes, dévastés ».

Une amnistie générale

Après la proclamation de leur victoire, les chefs talibans ont invité les Afghans à reprendre leurs habitudes de vie en pleine confiance. En effet, ils ont accordé une amnistie générale à la population. Malgré tout, les tensions sont encore palpables et les femmes sont les premières à subir les effets de ce retour au pouvoir des fondamentalistes.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur