Société

Emmanuel Macron giflé : l’opinion tranchée d’Eric Zemmour sur CNews

Eric Zemmour revient sur Emmanuel Macron giflé
Eric Zemmour a une opinion bien tranchée sur Emmanuel Macron giflé. Crédits : CNews.

Emmanuel Macron a été giflé ce mardi 8 juin lors d'un déplacement dans la Drôme. Un geste que la classe politique a condamné et qui a fait vivement réagir Éric Zemmour sur CNews. Pour ce dernier, le président de la République n'a eu que ce qu'il méritait.

Mardi 8 juin, le chef de l’État était en déplacement dans la Drôme. Alors qu’il souhaitait aller à la rencontre de la foule, Emmanuel Macron a été giflé par Damien Tarel, jeune homme de 28 ans. La scène, filmée par des témoins, a immédiatement fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Sur CNews, le polémiste Éric Zemmour a livré une opinion bien tranchée.

Pour Éric Zemmour, Emmanuel Macron giflé a désacralisé sa fonction

Suite à l’incident, de nombreuses personnalités politiques ont fait part de leur indignation. Quelle que soit leur famille, toutes dénoncent un geste inacceptable qui doit être fermement condamné. Une opinion que partage Éric Zemmour tout en accablant le président de la République. Si Emmanuel Macron a été giflé, c’est parce qu’il a « lui-même désacralisé la fonction », a-t-il soutenu sur le plateau de CNews le jour des faits.

Pour exemple, Éric Zemmour a rappelé l’épisode de « la fête de la musique avec un groupe gay », mais aussi « la photo avec les deux jeunes qui font des gestes obscènes ». Autre comportement inacceptable pour le polémiste, la fameuse phrase lancée par Emmanuel Macron à un jeune homme sans emploi : « Je traverse la rue et je vous en trouve ». Le journaliste politique est également revenu sur le concours d’anecdotes entre le président de la République et les youtubeurs McFly et Carlito, qu’il estime navrant.

Emmanuel Macron avec de jeunes noirs
Pour Eric Zemmour, cette photo d’Emmanuel Macron a contribué à désacraliser sa fonction présidentielle. Crédits : Twitter/DR.

Pour le polémiste, Emmanuel Macron qui « est le Président de la République, (…) le roi », « n’a pas à engager le dialogue avec un quidam ». Éric Zemmour estime donc qu’Emmanuel Macron giflé « a ce qu’il mérite ». « Il a ce qu’il a provoqué », a-t-il conclu.

Le polémiste appelé par le président

Le polémiste n’a donc pas vraiment apporté son soutien à Emmanuel Macron giflé. Pourtant, ce dernier l’avait soutenu l’année dernière lorsqu’il avait été pris à partie en pleine rue. Jeudi 30 avril 2020 à Paris, Éric Zemmour était filmé par un homme qui s’en prenait à lui en l’insultant. L’individu assurait également lui avoir craché dessus. La séquence publiée sur Internet avait fait vivement réagir les personnalités politiques. Parmi les réactions indignées, celle d’Emmanuel Macron. Selon Valeurs Actuelles, le président de la République aurait même appelé Éric Zemmour.

Eric Zemmour injurié dans la rue
En avril 2020, Eric Zemmour était injurié par un homme dans la rue. Crédits : Twitter/DR.

L’appel aurait été passé le vendredi 1er mai 2020, en soirée. Emmanuel Macron et Éric Zemmour auraient ainsi échangé pendant 45 minutes. Ce n’est pas la première fois que le chef de l’État apporte son soutien à une personnalité prise à partie. En février 2019, l’essayiste Alain Finkielkraut injurié par un individu avait lui aussi reçu un appel du chef de l’Etat.

Signaler une erreur