Savoir

Voici comment on allait aux toilettes dans le passé : certaines solutions sont vraiment surprenantes


De nos jours, nous sommes tous habitués à aller aux toilettes dans des WC modernes et pratiques. Dans le passé, d'autres solutions très étonnantes étaient plébiscitées. Voici lesquelles.

À lire aussi : Papier toilette, surgelés, pâtes et conserves : le couvre-feu à 18h entraîne « des achats de précaution » dans les Super U

Les ancêtres de nos toilettes actuelles sont parfois déroutants, étonnants ou tout simplement époustouflants ! Que l’on soit riche ou pauvre, les besoins naturels de l’être humain ne changent pas. Dans le passé, les WC modernes n’existaient pas et il fallait bien se débrouiller pour faire ses besoins.

Si nous sommes tous habitués aux toilettes modernes, il suffit de remonter quelques siècles auparavant pour s’apercevoir qu’il s’agit d’un véritable luxe.

Voici quelques solutions employées par nos ancêtres pour aller aux toilettes. Si certaines sont très astucieuses, d’autres sont déroutantes.

Durant l’Antiquité, les Grecs équipent leurs villes de systèmes d’évacuation des eaux usées

Il faudra attendre l’Antiquité pour que les premiers systèmes d’évacuations des eaux usées soient inventés par les Grecs, en 2500 av. J.C. 1000 ans plus tard, les Romains ont fait preuve d’ingéniosité en mettant au point des aqueducs, des égouts et des latrines.

Il s’agissait alors de toilettes pour la plupart publiques, dans lesquelles on se servait de pierres polies en guise de papier hygiénique.

A Rome, les toilettes publiques étaient souvent associées aux bains romains. Les Romains venaient y faire leurs besoins tout en concluant des affaires.

Des latrines romaines.
Des latrines romaines. Source : D.R.

En Egypte, seuls les personnages importants comme les pharaons avaient accès à des semblants de toilettes. Pour les autres, les besoins se faisaient en pleine nature.

A l’époque médiévale, on faisait ses besoins dans des fosses d’aisance

La plupart des châteaux médiévaux étaient dotés d’une fosse d’aisance permettant de faire ses besoins. Cette fosse était reliée au sol par un conduit en pierre, ou bien donnait directement dans le vide.

Il fallait ensuite ramasser les besoins expulsés de la fosse. Un travail peu agréable qui revenait en général aux plus pauvres.

Des fosses d'aisance au Moyen-Âge.
Le fonctionnement d’une fosse d’aisance, au Moyen-Âge. Source : Pinterest.

Mis à part dans les châteaux, peu de foyers médiévaux étaient équipés de toilettes. Il fallait alors se débrouiller pour faire ses besoins. Le peuple jetait ses excréments dans la rue, parfois depuis les fenêtres.

Des fosses d'aisance au Moyen-Âge.
Une fosse d’aisance dans un château médiéval. Source : Eklablog D.R.

Un manque d’hygiène qui a notamment été propice au épidémies de peste, de fièvre typhoïde et de choléra.

Durant la Renaissance, les latrines ont été remplacées par les toilettes sèches

A l’époque de la Renaissance, on soupçonnait l’eau d’être à l’origine d’épidémies. Les toilettes sèches ont alors remplacé les latrines et le peuple n’était toujours pas réconcilié avec l’hygiène…

Ce n’est qu’au XVIIe siècle que les bienfaits de l’eau ont été réhabilités dans les toilettes, apportant un peu plus de propreté.

Au XIX° siècle, les toilettes modernes ont enfin été conçues

L’invention de l’eau courante, au XIX° siècle, a enfin permis à l’humanité de se doter de toilettes plus hygiéniques.

En 1885, Thomas Twyford a entrepris de remplacer les toilettes conçues en bois par des blocs de porcelaine, plus simples à nettoyer.

Les toilettes telles que nous les connaissons ont été généralisées dans les maisons et les appartements, dès les années 1960.

WC modernes en porcelaine
Des WC blancs en porcelaine – Source : Pixabay.

2020 : les toilettes sont devenues un lieu de détente !

De nos jours, les WC sont pour beaucoup un lieu très agréable. Certains sièges de toilette sont même dotés de fonctions ingénieuses comme un régulateur de température, un spray antibactérien ou encore un rayon UV stérilisant… Le temps des latrines publiques est bien loin

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur