Savoir

5 lieux « Secret défense » que Google Maps refuse de montrer aux internautes

5 lieux cachés sur Google Maps
Sur Google Maps, tous les lieux ne sont pas visibles, certaines zones sont délibérément floutées. Crédits : captures d'écran Google Maps.

Sur Google Maps, service de cartographie en ligne, certains lieux demeurent cachés. Même en zoomant, les internautes ne peuvent pas en apercevoir les détails. Il ne s'agit pas d'un bug du service, mais bien d'une volonté de Google de protéger ces zones sensibles. Cinq lieux font notamment l'objet de cette protection.

1. La Zone 51 au Texas

La zone 51 au Texas
Crédits : capture d’écran Google Map

La Zone 51 se trouve dans une région désertique des États-Unis. Les routes menant à cet endroit sont peu nombreuses, bien que cette base se situe à 133 km à vol d’oiseau de Las Vegas. La teneur exacte des opérations menées sur cette base demeure inconnue et la Zone 51 est constamment surveillée par des gardes et une grande quantité de caméras de sécurité. Des détecteurs de mouvements sont également placés tout autour de ce lieu, ainsi que des grillages et barbelés. Vous l’aurez compris, pénétrer dans cette zone secret-défense sans être repéré semble impossible. Google Maps participe également à la protection de cette base militaire américaine en la dissimulant.

2. Helipuerto de Cartagena, en Espagne

Helipuerto de Cartagena à Los Dolores en Espagne
Crédits : capture d’écran Google Map

Très peu d’informations filtrent sur cette zone, située à Los Dolores en Espagne. Personne ne semble savoir pourquoi Google Maps dissimule cet endroit en le floutant. La vue aérienne semble ne montrer qu’un champ agrémenté de bâtiments.

3. Le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard

Le site nucléaire de Marcoule, Bagnols sur Cèze Gard
Crédits : capture d’écran Google Map

En France, près de 5 000 personnes travaillent sur le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard. Il s’agit donc d’une zone sensible, faisant l’objet d’une surveillance accrue. Sur ce site, plusieurs opérations délicates ont lieu, telles que l’assainissement et le démantèlement d’installations nucléaires. Pour éviter de fournir à des personnes mal intentionnées des détails permettant de pénétrer dans la centrale, la zone est donc cachée sur Google Maps.

4. Le toit-terrasse d’un immeuble à Utrecht, aux Pays-Bas

Un toit terrasse à Utrecht, aux Pays-Bas
Crédits : capture d’écran Google Map

A Utrecht, aux Pays-Bas, un endroit en particulier se retrouve dissimulé par Google Maps. Il est bien difficile de savoir pourquoi ce lieu, qui ressemble à un banal toit-terrasse, fait l’objet d’une telle mesure. Certains avancent qu’il pourrait s’agir d’une « safe house » de la CIA.

5. Une partie de la frontière entre les Etats-Unis et le Texas

Dans le comté de Hudspeth, au Texas, la frontière avec le Mexique et les Etats-Unis
Crédits : capture d’écran Google Map

La frontière entre le Mexique et les États-Unis fait l’objet d’une surveillance accrue de l’armée américaine. Sur Google Maps, une zone se trouvant dans le compté de Hudspeth, au Texas, se retrouve floue. Est-ce un point de passage des narcotrafiquants ?

Signaler une erreur