Savoir

La ville la plus au nord des États-Unis est dans l’obscurité la plus totale pendant 65 jours


Dans cette ville, il fait nuit pendant 65 jours, 24h/24h avec une température de -20°C. Souhaitons bon courage à ses habitants

On parle de :

Beaucoup de gens détestent l’hiver, non seulement parce qu’il fait froid, mais aussi parce que le soleil est parti et il fait noir… Très noir. Cependant, si vous trouvez que c’est déjà très pénible, pensez un peu aux 4 000 habitants d’Utqiaġvik en Alaska.

Dimanche 18 novembre, les habitants de cette ville considérée comme la plus au nord des États-Unis ont fait leurs adieux au soleil, car il ne reviendra pas avant 65 jours.

[quads id=8]

À lire aussi : Etats-Unis : Des prisonniers forcés à manger du porc pendant le Ramadan

La « nuit polaire »

À Utqiaġvik, le soleil ne se lèvera pas au-dessus de la ville avant le 23 janvier. Durant cette période connue sous le nom de « nuit polaire », les gens devront vivre dans l’obscurité, sauf pendant ce qu’on appelle les « crépuscules civils ». Durant ce laps de temps de trois à six heures par jour, il y a suffisamment de lumière pour que les objets soient visibles dans la rue, puis la nuit tombe à nouveau. En plus, la température restera toujours inférieure à zéro degré !

Cet hiver long et sombre est en fait causé par l’éloignement de l’hémisphère nord du soleil. Pendant ce temps, la ville ne peut pas recevoir des rayons du soleil à cause de l’inclinaison de la terre et elle doit entrer en hibernation pour environ deux mois !

[quads id=7]

C’est pourquoi, certains habitants de Utqiaġvik ont fait leurs adieux au soleil sur les réseaux sociaux :

Cela dit, ces deux mois d’obscurité sont au moins compensés par deux mois de soleil en été, de la mi-mai à août.

Mais en attendant les beaux jours, on espère que les habitants prévoient une fête pour le 23 janvier 2019. Si vous êtes d’accord avec nous, partagez cet article !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur