Insolite

Le mystère du trou noir de Google Maps enfin résolu!


Une espèce de "trou noir" au beau milieu du Pacifique. Souvenez-vous de cette découverte insolite faite sur Google Maps et qui a fait le buzz en octobre dernier ?

A l’origine de l’étrange image satellite puisée sur Google Maps, Kokoblocks de Reddit a expérimenté une illusion d’optique. Cette tâche sombre observée sur la robe du Pacifique et qui a titillé la curiosité des internautes durant quelques jours est en réalité un bout de terre particulièrement dense en végétation. Les Crieurs vous présente l’îlot Vostok !

C’est un atoll déjà repéré en 1820 et non pas une base militaire floutée et encore moins la porte des Enfers. Fini donc les théories hilarantes sur ce « trou noir » de l’océan Pacifique qui emmènent dans la série Lost ou dans une autre dimension.

À lire aussi : Koh Lanta : Inès fait le buzz à cause de ses fesses

Bienvenu dans l’île Anne, le sanctuaire pour oiseaux

Ressemblant de loin à un triangle isocèle entouré de matière blanche, ce qui a été pris en photo sur Google Maps représente l’île Wostok, selon le magazine du voyage geo. Entourée d’épaisses écumes de vague, elle abrite des zones de végétation tellement sombres (à cause des arbres comme le Pisonia) qu’elle paraît noirâtre vu d’en haut.

Le Pisonia grimpeur des rivages de l'océan Pacifique
crédit: Depositphotos

Dépourvue de populations et d’infrastructures, cet atoll est détenu par la République de Kiribati, un archipel actuellement menacé par l’élévation du niveau de la mer. Une raison de plus pour connaître davantage l’île Bostock de 24 hectares découverte pour la première fois par Fabian Gottlieb von Bellingshausen, un explorateur estonien. D’ailleurs, ce mot désigne l’Orient en langue russe, soit le nom de son bateau.

Véritable havre de paix pour la faune sauvage, ce territoire insulaire isolé du monde est considéré comme une réserve naturelle dédiée aux oiseaux. Les imposants Frégates du Pacifique la peuplent, tout comme les bruyants Noddis noirs et les majestueux Fous à pieds rouges.

Le superbe frégate des océans tropicaux.
crédit: Depositphotos

D’autres internautes ont déjà fait des découvertes similaires sur Google Earth

Également appelée l’île Staver, Vostok (10° 06′ S, 152° 23′ O) n’est guère la première masse de terre aux caractéristiques étranges trouvée Google Maps. Une Américaine appelée Joleen Vultaggio est aussi tombée sur une île à l’apparence suggestive dans la mer de Corail.

Île en forme de pénis au large de la Nouvelle-Zélande.
crédit: capture d’écran Google Maps

Le territoire en question est situé à quelques centaines de kilomètres des côtes de la Nouvelle-Calédonie, au nord-est de l’Australie. Les coordonnées suivantes permettront aux adeptes du moteur de recherche d’identifier plus aisément cette partie de l’archipel des îles Loyauté : 20°37’37”S 166°18’02”E.

Cette expérience prouve qu’il est tout à fait possible de dénicher des lieux insolites sur Google Earth. Un semblant de dépaysement qui ravira les plus casaniers. En passant des heures sur le mappemonde virtuel, les plus persévérants auront l’opportunité de photographier des symboles mystérieux imprimés dans les déserts ou sur l’herbe. Peut-être, résoudront-ils également des mystères qui perdurent depuis des décennies, en géolocalisant par exemple une épave.

Si vous préférez lire, consultez notre liste des découvertes insolites réalisées grâce au service de cartographie le plus populaire du monde.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur