Savoir

Pourquoi le doigt d’honneur est-il une insulte ?

Rihanna effectuant un doigt d'honneur
Même les stars comme la chanteuse Rihanna adoptent ce geste symbolique. Crédits : DR.

Effectuer un doigt d'honneur en guise d'insulte est courant. Pourtant, ce geste qui s'est banalisé n'a pas toujours été offensant. Explications.

Pour démontrer de manière grossière notre mécontentement, nous plions l’index et l’annulaire et brandissons fièrement notre majeur. Ce geste, devenu quasiment banal, possède des origines étonnantes !

Un geste dont les origines moyenâgeuses sont sans pitié

Les origines du doigt d’honneur remonteraient à l’époque du Moyen-Âge. Lorsque les Français et les Anglais ne cessaient de s’affronter dans des batailles sans pitié, une terrible punition était infligée aux Anglais capturés. Les soldats français leur coupaient le majeur pour les empêcher par la suite de décocher des flèches.

Avant chaque bataille, les Anglais avaient donc pour habitude de dresser ce doigt pour narguer leurs adversaires français. D’autres hypothèses font état non pas d’un doigt coupé, mais de deux doigts sectionnés chez les soldats anglais : le majeur, mais aussi l’index. Pour se moquer des Français, leurs adversaires effectuaient alors le fameux signe V, formé avec le majeur et l’index.

Le doigt d’honneur à l’époque gréco-romaine, toute une histoire !

Les origines exactes du doigt d’honneur ne sont pas réellement attestées, mais plusieurs théories existent, rapporte BFMTV. L’une d’entre elles remonte au Ve siècle avant J.C., lorsque l’auteur Aristophane effectue ce geste dans sa pièce Nuées. Le majeur entouré de deux doigts repliés symbolisait alors non pas une insulte, mais un attribut masculin.

Autre théorie qui remonte également à la période gréco-romaine : Diogène de Synope, un clochard philosophe, effectuait ce geste pour répondre aux voyageurs qui lui demandaient la direction de Démosthène. Comme Diogène détestait cet oracle, il répondait donc aux questions en brandissant son majeur.

Le doigt d’honneur pour se protéger du mauvais oeil ?

Le doigt d’honneur aurait également été employé par les Romains, qui s’en servaient alors comme insulte. Le majeur levé était la métaphore d’une pénétration honteuse. Caligula, empereur du 1er siècle connu pour sa cruauté, poussait le vice jusqu’à se faire embrasser la main tout en effectuant ce geste.

Le majeur levé trouverait également ses origines au VIIe siècle, avec Isidore de Séville. Cet ecclésiastique livre une tout autre signification du doigt d’honneur dans son oeuvre Etymologies. Le « digitus impudicus » est alors effectué non pas pour humilier, mais pour se protéger du mauvais sort. De nos jours, le doigt d’honneur est avant tout effectué pour insulter, avec plus ou moins de réussite !

Pour conclure cet article, on vous laisse avec les plus beaux doigts d’honneur du cinéma compilés par la chaîne YouTube supercutonline. Lequel préférez-vous ?

Signaler une erreur

.

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer