Savoir

Pourquoi dit-on « allô » quand on décroche le téléphone ?

Pixabay / Gaumont

D’où vient l’expression quasi universelle « allô » que l’on dit après avoir décroché un téléphone ? Il n’y a pas une, mais plusieurs théories sur le sujet.

Après avoir décroché le téléphone, nous sommes nombreux à prononcer par réflexe le mot « allô ». Que ce soit cash ou agrémenté d’un « oui » avant. À la maison avec un téléphone filaire comme partout dehors, sur un portable.

Mais savez-vous comment ce mot est apparu ? En réalité il est très difficile de répondre à cette question, car il n’y a pas de documentation claire sur l’origine de l’« allô ». Et forcément cela laisse place à toute sorte de suppositions. Certaines plutôt vraisemblables d’autres un peu moins.

Une exclamation créée par l’inventeur du téléphone ?

Les théories les plus plausibles attribuent l’origine du mot allô à l’inventeur du téléphone lui-même. Le seul problème c’est qu’il est difficile de le désigner. En effet, les travaux de plusieurs scientifiques ont été nécessaires pour mettre au point la téléphonie.

Cependant, si on considère que le phonographe et le télégraphe sont les ancêtres du téléphone, alors on doit l’« allô » à Thomas Edison. Celui-ci aurait décroché la première fois en disant « hello ». Certes ce serait une très belle histoire à raconter aux petits enfants. Mais, l’invention du téléphone est officiellement reconnue à Graham Bell en 1871. Et dans ce cas, allô serait une variante de « Ahoy », une expression ancienne que les marins s’échangeaient pour se saluer. Il y a enfin le Hongrois Tivadar Puskas qui a inventé la centrale téléphonique. En décrochant un appel, il aurait alors dit « hallom ». Traduction : je vous entends.

Dans tous les scénarios, « allô » résulterait donc de la déformation d’une autre expression, mais phonétiquement proche.

« Allô » né d’expressions anciennes ?

Il existe des croyances selon lesquelles le mot « allô » serait apparu dès le XIe siècle dans les prairies normandes. Autrement dit, bien avant l’avènement du téléphone. À cette époque, les bergers criaient « halloo » à travers les pâtures pour rappeler les troupeaux. Enfin il est possible que cette réponse commune provienne de « hallow ». Il s’agit d’une expression que les marins britanniques prononçaient autrefois pour se dire bonjour.

En conclusion, le mystère reste entier. Et plus temps passe, moins on aura de chance de le percer. On sait au moins que dans certains pays, « allô » est remplacé par des expressions ayant une consonance plus « nationale ». Ainsi, un Italien décrochera en disant « pronto » tandis que les Japonais utilisent « moshi moshi ».

Signaler une erreur