Santé

Vaccin Covid-19 : « Il ne s’agira pas d’une promenade au parc » préviennent les médecins américains

Infirmier avec un vaccin
La distribution des vaccins pourrait débuter en décembre aux États-Unis, source : image d'illustration, Pixabay
1 Partage

Alors que l’efficacité de onze vaccins est actuellement en train d’être testée dans le monde pour lutter contre le Covid-19, des médecins américains demandent aux responsables de santé d’avertir sur les effets secondaires.

à découvrir

C’est la solution miracle qui mettrait en sécurité des millions de patients actuellement traités contre cette épidémie devenue une pandémie mondiale. Le vaccin qui permettrait de protéger la population face à ce nouveau virus est actuellement à l’essai.

Parmi les pays qui l’attendent particulièrement : les États-Unis, l’Inde, le Brésil, la Russie, la France, l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie, l’Argentine ou la Colombie. Il s’agit des 10 pays les plus touchés par le COVID-19. Dans ces États, plus d’un million de cas Covid sont répertoriés et la maladie est présente depuis presque un an. 

Mais se faire vacciner est-il aussi simple ? 

Face à de nombreuses interrogations, des doutes qui suscitent beaucoup d’émoi notamment en France, où les populations sont souvent anti-vaccins, des médecins préviennent des potentiels effets indésirables. C’est notamment le cas aux États-Unis, où les professionnels de la santé appellent même les responsables de santé publique à avertir les populations face à certains « effets secondaires »

L’une de ces médecins, Dr Sandra Fryhofer explique sur la chaîne américaine CNBC, que les patients ne reviendront peut-être pas pour une seconde dose du vaccin s’ils observent des effets secondaires difficiles : 

« Dans tous les cas, nous devons vraiment sensibiliser au fait qu’il ne s’agira pas d’une promenade au parc » — Sandra Fryhofer 

‘Aucun effet secondaire grave’, disent les laboratoires 

Pour l’instant, aucun des laboratoires actuellement lancés dans la course pour le vaccin contre le COVID-19 ne fait état d’effets secondaires graves. Cependant, de légers désagréments sont observés par une minorité de personnes vaccinées. Comme l’illustre ce volontaire à qui l’on a injecté le vaccin de la société américaine Moderna

Fièvre, malaise, maux de tête : la liste des effets indésirables ?

Selon CoviReivac qui se charge de trouver des volontaires pour tester les vaccins COVID, il existe tout de même des effets indésirables qui peuvent se manifester tout comme lors de l’injection de n’importe quel vaccin. Ainsi, ces peut noter des situations de :

  • Fièvre 
  • Malaise 
  • Maux de tête
  • Épuisement
  • Courbatures
  • Rougeur 
  • Gonflement sur la partie où a été injectée le produit 

Dans tous les cas, ces réactions disparaissent après quelques jours

Jusqu’à quand peuvent durer ces effets secondaires ?

Comme c’est souvent le cas avec les personnes anti-vaccins, on évoque la question de la persistance de certains effets secondaires sur la la longue durée. Également, certains parlent de machination mondiale comme l’a illustré le documentaire qui a fait polémique en France, Hold-up. En revanche, avec les vaccins, il est assez rare que des événements graves peuvent survenir après 6 mois.

Pour toutes les campagnes de vaccination, selon le site de l’Organisation mondiale de la santé : « Il peut y avoir un lien de causalité entre les manifestations post-vaccinales indésirables et les propriétés des vaccins eux-mêmes, ou elles peuvent être imputées à des erreurs au niveau de l’administration, de la qualité, de l’entreposage et du transport des vaccins (erreurs programmatiques) ».

Toutefois, l’OMS reconnait que « lorsque des populations importantes sont vaccinées, certaines manifestations graves rarement constatées avec ou sans la vaccination seront observées de manière fortuite à la suite de la vaccination ».


Signaler une erreur