Santé

Syndrome du paillasson : qu’est-ce que ce syndrome qu’on a tous ?

syndrome du paillasson
Syndrome du paillasson : pourquoi l’envie d’uriner est-elle plus pressante une fois devant sa porte ? - ©depositphotos

On l'appelle également "syndrome de la clé dans la serrure", on en souffre tous sans vraiment le savoir.. De quoi s’agit-il ?

On a tous vécu au moins une fois cette situation. Au bureau, on ne ressent aucun signe particulier. Tout se passe comme d’habitude dans les transports : métro, bus, taxi … Il en est de même en marchant dans la rue. Pourtant, les choses se compliquent en rentrant chez soi. Contre toute attente, l’envie soudaine et souvent incontrôlable de faire pipi traverse notre corps. C’est ce qu’on appelle le syndrome du paillasson.

Cet étrange phénomène intervient à un moment précis. Par exemple, lorsqu’on monte les escaliers de notre immeuble. Néanmoins, celui-ci se manifeste généralement à deux pas de la porte d’entrée, au moment où on pose les pieds sur le paillasson et/ou on cherche nos clés. Il s’agit d’une envie difficilement répressible d’aller se soulager aux toilettes. Que se passe-t-il dans notre cerveau ? On vous explique.  

À lire aussi : Atteinte du syndrome FoMO, Emilie est devenue « comme un robot » : « Je suis complètement paralysée »

Le syndrome du paillasson ou de la clé dans la serrure  

Quelques minutes avant de monter les escaliers de l’immeuble ou d’arriver devant la porte d’entrée, vous ne ressentiez pas ce besoin d’uriner. Ceci pourrait mener à des fuites urinaires indésirables. Du coup, on se précipite immédiatement aux toilettes. Pourtant, il s’agit d’un faux signal du cerveau à notre organisme. On parle de réflexe conditionnel ou réflexe pavlovien qui est déclenché par un stimulus.

A la fin du XIXe siècle, le médecin Ivan Pavlov a mené des recherches à ce sujet, rapportent nos confrères de Slate.fr. A cet égard, le scientifique russe a étudié la réaction de ses chiens en leur donnant à manger et à chaque fois, il sonnait une cloche. Bien qu’il n’ait plus apporté de nourriture, les animaux affamés se précipitaient toujours vers lui en entendant le son de la cloche.

Ivan Pavlov en conclut que ses compagnons à quatre pattes associaient le son de la cloche à la nourriture. Nous réagissons de la même manière en ressentant cette envie soudaine et irrépressible de faire pipi une fois devant sa porte. A Grégoire Capon, un médecin spécialisé en neuro-urologie au CHU de Bordeaux d’expliquer :

« Le cerveau peut avoir enregistré les clés dans la serrure ou le seuil de la porte comme un signal d’urgence, une fois où uriner a vraiment été une urgence (…) Le cerveau associe alors ce stimulus visuel ou auditif à l’urgence d’aller uriner et mélange donc les signaux. C’est un mécanisme pavlovien »

Image d'illustration
Image d’illustration – ©depositphotos

Force est de souligner qu’il suffit d’une seule fois pour que cet étrange phénomène apparaisse. A un moment donné, vous avez ressenti un besoin urgent d’uriner en arrivant devant la porte d’entrée. Le cerveau peut par la suite assimiler la recherche de vos clés à une envie incontrôlable de faire pipi. Dès lors, le cercle vicieux s’est installé. On parle alors de syndrome du paillasson.

Que faut-il faire ?

Généralement, la vessie n’est pas pleine. A titre d’information, celle-ci met à peu près 3 à 4 heures à se remplir. En ce sens, il est conseillé d’aller aux toilettes avant de rentrer. De cette manière, on peut être sûr qu’il s’agit bel et bien du syndrome du paillasson. Les spécialistes recommandent aussi de tenter de se calmer. Autrement dit, il ne faut pas céder à ce faux signal du cerveau.

Le mieux c’est de détourner l’attention en faisant la cuisine ou le ménage. Le renforcement du périnée est également efficace contre le syndrome de la clé dans la serrure. Il est toujours important de consulter un médecin si le problème persiste.

Signaler une erreur