Actualités

Sophia Urista fait son mea culpa après avoir uriné sur un fan en plein concert


L’heure est à l’introspection du côté de la chanteuse américaine Sophia Urista. Lors du festival Welcome to Rockville en Floride, l’artiste avait en effet commis un gros dérapage. Pour rappel, elle avait fait monter un spectateur sur scène avant de lui uriner au visage.

Qu’est-il arrivé à Sophia Urista en plein concert ? A cette question, la principale concernée plaide l’envie pressante d’uriner lors de sa prestation sur scène. Au micro, l’artiste américaine a en effet déclaré : « Je dois faire pipi. Et je ne peux pas aller aux toilettes. Alors autant en faire un spectacle ».

Dans la foule de spectateurs, un admirateur s’est porté volontaire pour recevoir ce geyser. Ainsi, la chanteuse du groupe Brass Against l’a fait monter sur scène. A la surprise générale, elle s’est exécutée en baissant son pantalon. Puis, elle s’est accroupie avant d’uriner sur le visage de son fidèle serviteur allongé sur le podium.

Bien évidemment, bon nombre de spectateurs ont filmé la scène. Dans la foulée, la vidéo a fait le tour de la toile. Inévitablement, l’autrice des faits s’est retrouvée au cœur d’un bad buzz. Tout récemment, elle a ainsi décidé de présenter ses excuses en avouant d’être aller « trop loin ».

À lire aussi : Sophia Urista au cœur d'un bad buzz : la chanteuse urine sur le visage d’un fan en plein concert

« J’ai toujours repoussé les limites »

Il faut parfois se méfier d’un sentiment euphorique et cet admirateur de Sophia Urista peut en témoigner. C’est également le cas de la chanteuse qui a commis l’impensable en plein concert. Il est d’autant plus rare de voir une artiste se donner à ce genre de spectacles lors d’une prestation. Ainsi, ce jeu à la fois surprenant et écœurant a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours.

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux ce qui a largement terni la réputation de la chanteuse du groupe Brass Against. De toute évidence, celle qui a continué d’interpréter le titre Wake Up tout en se soulageant sur le visage d’un fan a suscité une vague de mécontentement et d’indignation.

La NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing) qui organise le festival Welcome to Rockville avait d’ailleurs banni le collectif d’artistes dirigé par Brad Hammonds. Nul doute que Sophia Urista reste la principale fautive. Tout à fait conscient de son acte, la compagne de Jess King a présenté ses excuses sur Twitter.

« J’ai toujours repoussé les limites en musique et sur scène. Cette nuit-là, j’ai poussé les limites trop loin. J’aime ma famille, le groupe et les fans plus que tout et je sais que certains ont été blessés ou offensés par ce que j’ai fait. Je m’excuse auprès d’eux et je veux qu’ils sachent que je ne voulais pas les offenser. Je veux toujours mettre la musique en premier. Je suis reconnaissant pour tout votre amour et votre soutien continu »

Malgré un comportement extrêmement troublant et intolérable, Sophia Urista affirme qu’elle ne fait pas dans la provocation. Quoi qu’il en soit, le groupe de métal a pris les devants en s’excusant, probablement pour se distancer de cet incident en plein concert.

Que risque Sophia Urista ?

Pour les fans du groupe Brass Against, il est clair que le collectif d’artistes doit se passer des services de la chanteuse. Selon certains internautes, la jeune femme originaire de New York a commis un acte impardonnable. De ce fait, elle ne devrait plus monter sur scène. Côté judiciaire, l’affaire peut être considérée comme un attentat à la pudeur.

Selon The Daytona Beach Journal, une mère de famille présente à ce concert avec sa fille de 16 ans avait appelé la police pour leur reporter l’incident. Seulement, elle n’avait pas déposé une plainte contre Sophia Urista. Dans le cas contraire, elle risquait d’écoper d’une peine de prison d’un an et d’une amende de 1 000 dollars dans l’état de Floride.

Sophia Urista
©instagram/ @sophiaurista

A l’évidence, Sophia Urista a échappé de peu à une sanction exemplaire. Malgré tout, la chanteuse américaine n’est pas totalement à l’abri d’une poursuite judiciaire. L’état de Floride ou d’autres personnes pourraient en effet continuer la démarche. Dans tous les cas, elle a certainement déjà appris de cette erreur.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur