Télé

Boire de l’urine pour rester en forme comme Madonna ? Dr Jimmy Mohamed explique l’urinothérapie dans TPMP


Aussi étonnant que cela puisse paraître, Madonna s’adonne à un étrange rituel pour rester en forme et pour bien récupérer après chaque concert. Dans une improbable vidéo postée sur Instagram, la diva américaine apparaît en effet avec une tasse d’urine entre les mains. Sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs en ont récemment parlé avec Dr Jimmy Mohamed.

A l’âge de 63 ans, Madonna n’a toujours rien à envier aux plus jeunes icônes de beauté. En effet, le temps ne semble pas avoir d’emprise sur elle. Pourtant, de grands artistes pop des années 80 de sa génération ne font plus partie de ce monde. On pense notamment à Whitney Houston, Michael Jackson ou encore Prince. A l’évidence, la star planétaire se plie à une discipline de fer pour rester au top après tant d’années.

Evidemment, tous les grands artistes ont leurs petits secrets de beauté et leurs rituels pour organiser leur récupération physique après chaque concert. L’interprète de Like a Prayer ne déroge visiblement pas à cette règle. Bien au contraire, la célèbre chanteuse a quelques manies auxquelles elle est attachée.

En pleine tournée en 2019, celle qui est apparue au naturel avait d’ailleurs partagé une vidéo dans laquelle elle avait dévoilé ses petites habitudes après chaque concert. Une technique en particulier continue de susciter de nombreuses réactions. Il s’agit de cette manie farfelue de boire de l’urine. Le docteur Jimmy Mohamed a donné plus d’explications à ce sujet sur le plateau de TPMP.

À lire aussi : Jimmy Karz jouait « le petit gros » dans « Matilda » : à 37 ans, il a bien changé !

Madonna prône l’urinothérapie pour rester jeune

Avec sa forme légendaire, la reine de la pop a enchaîné d’innombrables concerts au cours de sa longue et prodigieuse carrière. En septembre 2019, l’artiste de renom a notamment entamé une tournée mondiale. Voilà une occasion pour la célèbre chanteuse de dévoiler quelques habitudes pour se mettre en bonne condition physique. Sur Instagram, la star américaine a ainsi partagé une vidéo dans laquelle elle fait tout d’abord quelques mouvements de boxe.

Après cet échauffement, Madonna se glisse lentement dans un bain de glace. A titre information, la scène est filmée à 3h du matin. Cette technique a déjà fait ses preuves. En effet, la méthode est très efficace pour soigner les bleus, les courbatures et autres douleurs du corps. Bien que la sexagénaire semble avoir du mal, elle y reste pendant un moment sous l’encouragement de son chorégraphe Ahlamalik Williams.

Suite à cette thérapie par le froid, l’interprète de La Isla Bonita sort de sa baignoire avant d’enfiler un peignoir. Par la suite, une chose complètement improbable se produit. Fière de son exploit, la diva se dévoile avec une tasse de ce qui paraît être de la tisane entre les mains. Pourtant, elle déclare face caméra : « C’est très bon de boire de l’urine une fois sortie du bain gelé ».

Pourquoi boire son urine ?

Selon le site passeportsante, l’urine pourrait guérir le cancer, les troubles digestifs, les rhumatismes ou encore l’asthme. Madonna serait une grande adepte de cette technique un peu particulière. En effet, certains internautes pensent qu’il s’agit juste d’une énième blague de mauvais goût de la star américaine. Elle, qui joue souvent la carte de la provocation. Quoi qu’il en soit, cette méthode appelée « urinothérapie » séduit de plus en plus de monde. Le docteur Jimmy Mohamed l’a confirmé dans le talk-show de C8. Au Japon et en Allemagne, l’urinothérapie prend beaucoup d’ampleur.

Est-il utile de boire son urine ?

Boire son pipi ne sert strictement à rien, répond très clairement Dr Jimmy Mohamed. Autrement dit, cette technique ne permet pas d’entretenir sa santé. Le professionnel a expliqué que ce liquide biologique contient, entre autres, des déchets et des bactéries. Il est également inutile de réabsorber les minéraux que notre organisme a éliminés. Continuant sur sa lancée, l’invité de Cyril Hanouna a par la suite parlé de l’insuffisance rénale.

Signaler une erreur