Santé

Café, sauce tomate… Ces aliments insoupçonnés qui aident à lutter contre le mauvais cholestérol

Aliments contre mauvais cholestérol
© Depositphotos

Le meilleur moyen de réduire son taux de mauvais cholestérol ? Soigner son alimentation bien sûr. Oui, mais que consommer ? Voici 11 aliments parfois insoupçonnés qui sont de précieux alliés.

Le cholestérol est un mot qui effraie beaucoup d’entre nous. Et pour cause, on parle fréquemment de « mauvais cholestérol » (lipoprotéines de basse densité ou LDL), un facteur qui favorise la détérioration des artères. Les conséquences sur la santé sont désastreuses : infarctus, AVC…

Concrètement, un excès de cholestérol nuit à la santé en augmentant les risques de maladies cardiovasculaires. Cela provient généralement des mauvaises habitudes alimentaires. Le premier remède naturel contre le mauvais cholestérol est donc tout naturellement une alimentation plus saine et équilibrée. Premier réflexe à adopter, réduisez (voire évitez) les produits riches en graisses saturées, ceux qui font vite grimper le mauvais cholestérol. C’est le cas des plats industriels, des viennoiseries, de la nourriture de fast-food et même de certains produits d’origine animale comme le lait entier, la mayonnaise, le foie, le beurre, les pâtés, les viandes, la charcuterie, etc.

Pour un régime anti-cholestérol efficace, d’autres aliments offrent un précieux coup de pouce. Alors, pourquoi s’en priver ? Voici 11 aliments bénéfiques pour combattre le mauvais cholestérol.

1. La sauce tomate

Voilà une bonne nouvelle pour les amateurs de sauce tomate ! Son principal atout réside dans sa teneur en lycopène, un puissant antioxydant à qui ce légume-fruit doit sa jolie couleur rouge. Ses effets positifs sur la santé sont nombreux, dont son action anti-inflammatoire. Grâce à cette dernière, elle permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Et si vous n’êtes pas un grand fan de sauce tomate, vous pouvez toujours en consommer autrement : séchée, en soupe, en salade, etc.

Sauce tomate contre mauvais cholestérol
© Depositphotos

2. Le café

Vous ne pouvez pas commencer votre journée sans votre habituel café du matin ? Ça tombe bien, le café aide à  lutter contre le mauvais cholestérol en faisant baisser le taux de LDL dans le sang. Son pouvoir réside dans la caféine. Mais attention, cette boisson est à consommer avec modération pour profiter de ses vertus. Deux à trois tasses par jour au maximum sont largement suffisantes.  Mieux vaut également éviter l’espresso au risque d’avoir l’effet inverse de celui recherché.

café
© Depositphotos

3. Les céréales complètes contre le mauvais cholestérol

Les céréales complètes sont meilleures pour la santé, par opposition aux céréales blanches. En effet, elles contiennent des fibres alimentaires comme les légumes et les fruits qui restent indispensables dans une alimentation anti-cholestérol. C’est justement leur richesse en fibres qui en font de bons alliés contre le mauvais cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Avoine, quinoa, sarrasin, blé complet… la liste est longue.

céréales complètes
© Depositphotos

4. La cannelle

Un soupçon de cannelle change tout, aussi bien dans les desserts que les préparations salées. Bonne nouvelle, elle ne sert pas uniquement à parfumer vos recettes. Cette épice est aussi connue et consommée pour prévenir l’hypercholestérolémie. Vous pouvez très bien en consommer en tisane en infusant un bâton dans de l’eau chaude.

cannelle contre mauvais cholestérol
© Depositphotos

5. L’huile d’olive contre le mauvais cholestérol

En plus de rehausser la saveur des salades ou des poissons grillés, cette huile présente aussi de nombreux bienfaits. Grâce à sa teneur en acides gras insaturés, elle a la capacité d’abaisser le taux du mauvais cholestérol et de préserver le bon.  

huile d'olive
© Depositphotos

6. Les fruits secs oléagineux

Ce n’est pas un hasard si on les recommande dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire. Ce sont en effet de bonnes sources d’acides gras monoinsaturés. D’où leur propriété anti-cholestérol. Consommez des amandes, des noix de cajou, des noisettes, des pistaches, des fruits séchés… Achetez-les nature, sans ajout de sel ou de sucre, pour en tirer pleinement profit.

fruits secs oléagineux contre le mauvais cholestérol
© Depositphotos

7. Le jus de canneberge ou cranberry contre le mauvais cholestérol

Serait-ce vraiment la meilleure boisson contre le mauvais cholestérol ? En tout cas, le jus de canneberge est idéal pour prévenir tout excès grâce à sa concentration en antioxydants. Par contre, préférez le fait maison autant que possible. Vous éviterez ainsi les additifs et sucres ajoutés dans les jus industriels.

Jus de cranberry
© Depositphotos

8. L’avocat

Ce fruit en vogue ne fait pas qu’ajouter de la couleur dans l’assiette. Classé parmi les bonnes sources de gras, l’avocat a fait l’objet de nombreuses études. L’une d’elles a été publiée dans le Journal of Nutrition en février 2020. Elle suggère notamment une baisse des LDL avec un avocat par jour. Une bonne raison de profiter des recettes tendance à l’avocat : guacamole, poke bowl, avocado toast…

avocat
© Depositphotos

9. L’aubergine

Cet aliment n’a pas fini de surprendre ! On en mange dans le cadre d’un régime minceur pour faire le plein de fibres. Il permet aussi de diminuer le taux de cholestérol. Petit plus, il se consomme de différentes manières : en jus, grillé avec un filet d’huile d’olive et des herbes aromatiques, sur des toasts, etc.

Aubergine contre mauvais cholestérol
© Depositphotos

10. Les poissons gras

Les poissons gras ont aussi tout bon : saumon, thon, sardine… Ils contiennent en effet des acides gras insaturés. N’hésitez pas à en mettre dans votre menu deux à trois fois par semaine pour diminuer le taux de cholestérol LDL.

Poissons gras
© Depositphotos

11. La pomme pour combattre le mauvais cholestérol

Elle n’aide pas seulement à maigrir. La pomme a aussi un effet positif sur la santé cardiovasculaire. Selon une étude de l’Université de Reading en Grande-Bretagne, manger deux pommes quotidiennement sur plusieurs semaines permettrait de réduire le taux de cholestérol de 4 %. Alors, croquez des pommes ! C’est simple, facile et efficace.

Pomme
© Depositphotos

Si on parle souvent du mauvais cholestérol, on a tendance à éclipser le bon (lipoprotéines de haute densité ou LHD). Ce lipide est pourtant indispensable au bon fonctionnement de notre corps. Mais tout est une question d’équilibre et il faut veiller à maintenir un taux de LDL bas.

Signaler une erreur