Police et Justice

Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric accablé par un témoignage glaçant

cédric et delphine jubillar
Cédric Jubillar a-t-il tout dit aux enquêteurs ? Crédits : DR.
1 Partage

Près de deux mois après sa disparition, Delphine Jubillar demeure introuvable. Où se trouve l'infirmière disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, à Cagnac-les-Mines (Tarn) ?

Une seule certitude pour ses proches : Delphine ne serait jamais partie en abandonnant ses enfants, fait savoir l’avocat de la fratrie de la disparue. Pour Me Laurent Nakache-Haarfi, l’infirmière était très investie dans son rôle de mère. Le conseil semble ne semble toutefois pas très optimiste. « Ce n’est jamais bon signe quand ça dure trop longtemps ce genre de recherches », lâche-t-il auprès de France Bleu Occitanie.

La vente de la maison familiale, un déchirement pour Cédric ?

Si Delphine n’est pas partie de son plein gré, où se trouve-t-elle ? Depuis le début de l’affaire, les soupçons se portent inévitablement sur son compagnon Cédric Jubillar. Au moment de la disparition de la jeune femme, le couple s’était résolu à divorcer. Une séparation initiée par Delphine, qui ne supportait plus sa vie actuelle. Comme le rapporte Le Parisien, le couple vivait dans une maison en perpétuelle construction.

Des travaux réalisés par Cédric, artisan du bâtiment. Mis au pied du mur, le jeune papa aurait redoublé d’efforts pour finir au plus vite la maison familiale. Mais rien n’y fera, « le mal était plus profond », confie un proche au Parisien. A 33 ans, Cédric et Delphine Jubillar s’apprêtent à divorcer par consentement mutuel. Le couple souhaite se partager la garde de Louis, 6 ans, et Elyah, née en 2019.

delphine et cédric jubillar
Delphine et Cédric Jubillar souhaitaient divorcer par consentement mutuel. Crédits : DR.

Cédric envisage dans un premier temps de racheter les parts de son épouse pour garder le logement qu’il a en grande partie construit lui-même. Mais ses revenus ne lui permettent pas de mettre en oeuvre cette solution. La maison sera donc mise en vente. Un déchirement pour le jeune homme ? D’après un membre de la famille, Cédric aurait à plusieurs reprises proféré des menaces glaçantes contre son épouse.

Delphine, « personne ne va la retrouver »

Comme le rapporte Closer, la situation n’était plus tenable pour Delphine, qui n’attendait qu’une seule chose : le divorce. Celui-ci devait être prononcé après les fêtes, mais Cédric ne voulait pas quitter le domicile familial. L’infirmière envisageait de s’installer chez une amie dès le mois de janvier, avec ses deux enfants. Le but : pouvoir vendre au plus vite la maison.

delphine et cédric jubillar
Le couple s’apprêtait à mettre en vente la maison familiale. Crédits : DR.

Une perspective que n’aurait pas supporté Cédric Jubillar, comme l’affirme un proche de la jeune femme. « Plusieurs fois avant la disparition », le compagnon de Delphine aurait clairement exprimé son intention d’en finir avec elle. « Personne va la retrouver », aurait-il dit à sa mère, selon ce témoin.

Pour ce membre de la famille, Cédric Jubillar était conscient qu’il allait tout perdre dans ce divorce. D’après lui, Delphine subvenait en grande partie aux besoins financiers de la famille. Pour sa part, Le Parisien précise que Cédric venait de signer un contrat au moment de la disparition de sa femme. Un travail dans le domaine du bâtiment, que son employeur n’aurait pas maintenu avec le début de l’affaire. Si Cédric aurait donc pu « devenir fou » en prenant conscience qu’il allait « tout perdre », une autre interrogation demeure dans cette affaire.

delphine jubillar
Delphine Jubillar avait-elle un amant ? Crédits : DR.

Delphine Jubillar cachait-elle une liaison extra-conjugale ?

Toujours selon Le Parisien, le mari de l’infirmière soupçonnait sa femme de le tromper. Avant sa disparition, Delphine passait de plus en plus de temps sur son smartphone, dont elle avait changé les codes d’accès. Elle se maquillait plus et s’absentait souvent. Avait-elle un amant ? Autres éléments troublants : les relevés bancaires de la jeune femme.

Après sa disparition, son compagnon entreprend d’ouvrir son courrier et notamment ceux envoyés par sa banque. Il découvre alors dans les relevés de compte des transactions étonnantes. Ces derniers mois, Delphine avait loué des voitures, des chambres d’hôtel et des logements Airbnb à Toulouse et Albi. Des faits que l’enquête a permis de confirmer. En compagnie de qui Delphine s’absentait-elle du domicile conjugal ? Visiblement, l’affaire Jubillar n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Signaler une erreur

.

1 Partage

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer