People

Valérie Damidot atteinte d’une maladie qui impacte sa silhouette


La présentatrice qui se distingue par sa joie de vivre et son énergie débordante est atteinte d'une maladie qui entraîne un important dysfonctionnement hormonal. Lassée des critiques sur son poids, elle a décidé d'évoquer ouvertement cette pathologie qui impacte fortement sa vie et sa ligne.

Valérie Damidot est connue pour sa personnalité pétillante, mais également pour ses rondeurs qu’elle assume pleinement. La présentatrice n’est pas du genre à cacher son surpoids, bien au contraire. Néanmoins, elle tient à mettre les choses au clair : sa silhouette ronde n’est pas due à de mauvaises habitudes alimentaires, mais à une maladie qui a débuté lorsqu’elle avait la trentaine.

Valérie Damidot atteinte d’une maladie qui ralentit son métabolisme

En octobre 2016, alors qu’elle participait à l’émission « Danse avec les stars » sur TF1, Valérie Damidot se confiait dans les colonnes de Femme Actuelle. Aujourd’hui âgée de 56 ans, l’animatrice se félicitait d’avoir réussi à perdre 9 kilos pour cette émission ! Une perte de poids « fragile », comme elle le soulignait. En effet, quatre ans auparavant, Valérie Damidot était parvenue à en perdre 26 ! Des kilos qu’elle avait malheureusement repris en raison de sa maladie.

Valérie Damidot
Valérie Damidot est atteinte d’hypothyroïdie. Crédits : Instagram @valoulagitane.

De quoi s’agit-il ? « J’ai une maladie qui s’appelle l’hypothyroïdie », révélait l’animatrice connue pour ses émissions de décoration. Le problème de Valérie Damidot n’est donc « pas de se goinfrer comme un goret », comme elle le soulignait dans le magazine Oops! En effet, l’hypothyroïdie est une maladie qui impacte le fonctionnement de la thyroïde. Cette pathologie qui touche trois fois plus les femmes que les hommes provoque un fonctionnement au ralenti du métabolisme. Les hormones thyroïdiennes sont produites en quantité insuffisante, ce qui entraîne de la fatigue, des douleurs articulaires, une prise de poids et bien d’autres symptômes handicapants.

Valérie Damidot
Valérie Damidot est contrainte de suivre un traitement contre l’hypothyroïdie. Crédits : Instagram @valoulagitane.

Si Valérie Damidot ne parvient pas à maigrir durablement, c’est notamment en raison de l’effet de ses traitements sur sa thyroïde. « Quand ça ne marche pas, je gonfle, je m’alourdis, je fatigue », faisait-elle savoir. Aujourd’hui, la maman de Norman et Roxane a appris à vivre avec sa maladie, ce qui ne l’empêche pas de pousser régulièrement des coups de gueule contre la grossophobie.

A 56 ans, Valérie Damidot est passée « du côté obscur »

Les téléspectateurs le savent bien, Valérie Damidot n’a pas la langue dans sa poche ! Elle n’hésite jamais à dire tout haut ce qu’elle pense, d’autant plus quand cela concerne les diktats auxquelles sont confrontées les femmes. L’animatrice a accordé une récente interview à Télé 7 jours pour la sortie de son livre La terrible époque des sous-pulls acryliques, écrit avec sa fille Roxane. L’occasion pour elle de déplorer les jugements sur son physique. « Quand j’ai débuté, on me disait : ‘Ce n’est pas trop dur d’avoir ce physique de radio ?’ », mais aujourd’hui, Valérie Damidot voit bien qu’on la trouve « trop vieille ».

Valérie Damidot et sa fille Roxane Damidot
Valérie et sa fille, Roxane Damidot. Crédits : Instagram @valoulagitane.

Même en 2021, « il faut que les animatrices soient minces, jeunes et un peu lisses », estime-t-elle. « Moi, j’ai souvent le rôle de la maman dans les programmes familiaux », souligne-t-elle avant de soutenir : « Je suis passée du côté obscur de la force : la femme de plus de 50 ans en télé ! » Malgré ce constat sévère, Valérie Damidot adorerait présenter avec sa fille « une version moderne de ‘Qu’avez-vous fait de vos 20 ans ?‘ ». Souhaitons-lui d’y parvenir !

Signaler une erreur