People

Moundir loin d’être guéri : il donne des nouvelles peu rassurantes de sa santé dans TPMP !

Moundir toujours malade Il donne des nouvelles de son état de santé dans TPMP
Moundir Zoughari - Crédits: capture d'écran TPMP

Sur le plateau de TPMP, le 19 mai 2021, Moundir Zoughari s’est laissé aller à quelques révélations sur les séquelles de la Covid-19. Atteint d’une forme sévère du variant anglais, il revient de loin pour se confier sur son long combat contre la maladie.

Très actif sur les réseaux sociaux après son hospitalisation, l’ancien aventurier de Koh-Lanta a partagé des messages de sensibilisation à sa communauté. Face aux récalcitrants, Moundir s’est livré à un témoignage glaçant sur son calvaire. Au cours de ce long combat, il a dû réapprendre à marcher sans oxygène.

Moundir, un rescapé de la Covid-19

Alors qu’une nouvelle vague de l’épidémie de Coronavirus frappait de plein fouet l’Hexagone, sa compagne Inès avait révélé au mois de mars 2021 que son mari était à l’hôpital. La situation était d’autant plus alarmante, car il était sous oxygène aux soins intensifs. Selon ses dires, Moundir avait frôlé la mort. Sur le plateau de TPMP, le principal concerné a expliqué qu’il était loin d’être guéri. Il a notamment confié qu’il n’a pas totalement récupéré ses capacités respiratoires à cause des séquelles pulmonaires.

Moundir en réanimation / ©instagram/ @moundirofficiel/
Moundir en réanimation – ©instagram/ @moundirofficiel/

Au côté de Cyril Hanouna et ses chroniqueurs, le papa d’Aliya, Ali et Aya a révélé : « La réanimation, on n’en sort jamais indemne. J’ai encore des particules de Covid-19 dans mes poumons (…) Là vous me voyez un peu essoufflé, mais il y a des jours où je ne suis pas essoufflé ». Nul doute que le père de famille de 47 ans n’est pas encore sorti d’affaire. Suite à son rendez-vous chez son pneumologue, il a révélé qu’il en a au moins pour un an de convalescence.

Malgré tout, Moundir n’a jamais baissé les bras et c’est tout à son honneur. Ainsi, il y a fort à parier qu’il mènera ce parcours parsemé d’embûches jusqu’au bout. A titre d’information, il a repris le chemin des salles de sport et s’adonne régulièrement à des séances de rééducation. A ce propos, il a tenu à réitérer que personne n’est à l’abri de la Covid-19. A la réanimation, il a remarqué que les patients autour de lui étaient tous des jeunes de son âge.

Sa femme apportait son soutien à distance

Inès n’était pas à son chevet à la réanimation et aux soins intensifs. Au premier abord, son choix semble étonnant étant donné que son mari était au plus mal. Toutefois, c’était une décision difficile et mûrement réfléchie. La raison n’est autre que ses trois enfants. « (…) Ma fille Aliya a été hospitalisée trois semaines, il y a deux ans, elle sait que l’on rentre de l’hôpital », a-t-elle confié à nos confrères du magazine Gala. Ainsi, elle était persuadée que son père allait revenir à la maison. Afin de garder une certaine sérénité au foyer, la jolie brune avait épaulé Moundir à distance. De plus, elle allaitait Aya qui avait à ce moment quatre mois.

Moundir et sa femme
Inès et Moundir – ©instagram/ @moundirofficiel

Signaler une erreur