People

Gérard Depardieu dans l’embarras : un cliché compromettant refait surface


Alors que l’offensive russe s’intensifie en Ukraine, Gérard Depardieu appelle à l’apaisement. Pourtant, sa récente prise de position semble contradictoire avec celles de ses amis présidents. A ce propos, une photo dossier vient de refaire surface. De quoi le mettre dans l’embarras.

Le champion du monde de judo Teddy Riner peut-il convaincre Vladimir Poutine de cesser cette invasion en Ukraine. Rien n’est sûr, mais en tout cas, le président russe rêve d’affronter l’athlète français sur un ring. Si ce dernier ne s’est pas encore exprimé sur cette opération de grande envergure, Gérard Depardieu a déjà pris la parole. Pour ceux qui ne sont pas au courant, le célèbre acteur est très proche du chef de Moscou.

En ce sens, le média français attendait son discours après l’invasion russe du 24 février 2022. Celui qui est aussi réalisateur et producteur de cinéma s’est donc exprimé à ce sujet lors d’un entretien pour l’AFP, le 1er mars dernier. « La Russie et l’Ukraine ont toujours été des pays frères. Je suis contre cette guerre fratricide. Je dis : ‘Arrêtez les armes et négociez ! », déclare-t-il.

Pour l’heure, personne ne sait si la déclaration de Gérard Depardieu va apaiser les tensions entre la Russie et l’Ukraine. Cependant, une photo compromettante de l’acteur de 73 ans circule actuellement sur la Toile. Son discours de paix et de tolérance ne semble pas vraiment en accord avec ses amis présidents.

Un cliché compromettant de Gérard Depardieu refait surface
Un cliché compromettant de Gérard Depardieu refait surface – ©depositphotos

À lire aussi : Karine Le Marchand jeune : un cliché d’elle refait surface, les internautes réagissent en masse

Gérard Depardieu prend la pose avec Ramzan Kadyrov

A l’évidence, les pays alliés cherchent par tous les moyens de stopper l’offensive russe en Ukraine. Il faut dire que les sanctions économiques et financières sont un coup dur pour Vladimir Poutine. Cependant, le locataire du Kremlin semble plus déterminé que jamais à atteindre ses ambitions territoriales. Peut-être faudrait-il l’en dissuader ? C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles il a appelé à la reprise des négociations.

Il faut croire que certains journalistes politiques français n’attendaient que ce discours de Gérard Depardieu pour s’en prendre à lui. Apparemment, ce serait le cas de Jean-Michel Aphatie. Il n’a en effet pas hésité à dépeindre un piètre tableau de l’acteur. Il a de plus partagé une photo dossier pour appuyer ses dires.

Dans ce cliché compromettant, celui qui campe le rôle de Jean Valjean dans Les Misérables prend la pose avec Ramzan Kadyrov. Il n’est autre que le président de la République de Tchétchénie. Pour rappel, il a censuré à tout va et piétiné à de nombreuses reprises les droits de l’Homme. Pourtant, Gérard Depardieu s’est affiché à ses côtés à l’occasion d’une soirée d’anniversaire du chef d’Etat en octobre 2012.

Ramzan Kadyrov et Gérard Depardieu
Ramzan Kadyrov et Gérard Depardieu – ©twitter /@jmaphatie

Un acteur français très apprécié en Russie

 A titre d’information, Gérard Depardieu a obtenu sa nationalité russe en janvier 2013. L’acteur en a fait la demande dans une lettre. Dans celle-ci, l’interprète d’Obélix n’a pas tari d’éloges pour le chef de Moscou et son pays. Il a avoué « adorer la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains ». De quoi flatter l’égo de Vladimir Poutine qui lui a remis en personne son passeport.

Depuis, l’acteur français est devenu une personnalité très appréciée dans le pays. « La popularité de Gérard Depardieu là-bas est réelle et immense », a déclaré un responsable du festival Le cinéma français en Russie. Tout porte à croire qu’il s’est aussi attiré les bonnes grâces de Ramzan Kadyrov de cette manière.

Le président de la République de Tchétchénie lui a d’ailleurs offert un somptueux appartement situé dans la capitale Grozny. Dans un tout autre registre, le chef d’Etat a récemment affiché son soutien à Poutine. En effet, il a envoyé 12 000 soldats à son homologue russe.  

Signaler une erreur