fbpx
Insolite

Le « Snoring Swatter » : ce poing en mousse anti-ronflement va faire un carton


Les nuisances sonores causées par les ronflements peuvent devenir un vrai problème dans une vie de couple. Certains ne dorment plus ensemble et se chamaillent dès le réveil. Une nouvelle solution existe sur le marché.

Vous n’arrivez pas à dormir la nuit à cause des ronflements de votre partenaire ? Dans ce cas, ce dispositif pourrait vous être utile. Fini les méthodes classiques des petits coups de pieds ou des coups de coude. Il est maintenant possible d’utiliser la manière forte, sans blesser votre cher et tendre.

Le dispositif séduit les utilisateurs

Baptisé le « Snoring Swatter », l’objet ressemble à un petit gant de boxe en mousse avec une perche. Le principe est simple, il consiste à donner de petits coups de poing au ronfleur pour qu’il arrête de faire du bruit. Rassurez-vous, ils ne lui feront pas du mal.

Une Britannique a découvert cette tapette à ronflement dans un magasin Poundland. En le voyant, la dame a photographié l’objet et l’a partagé sur la page Facebook « B&M Bargains & More ». La légende est explicite : « J’ai trouvé ça à Poundland, je pense que chaque femme en a besoin ». 

le « Snoring Swatter  » permet de donner des coups de poing sans blesser.

Beaucoup de gens ont commenté sa publication : « J’en ai absolument besoin ! »« Actuellement, je dors sur le canapé à cause de mon mari qui ronfle, je le veux ! », « J’en avais besoin vers 5 h du matin, je serais très de lui donner un coup avec ce truc ».

Bref, le « Snoring Swatter » va devenir l’ennemi numéro un des ronfleurs.

Consulter un médecin est nécessaire

En France, 40 % des adultes de plus de 50 ans souffrent de ronchopathie. Les jeunes sont aussi concernés,  13 % des personnes âgées de 25-35 ans ont le même souci.

Dormir avec un gros ronfleur est fatigant et énervant. Pourtant, il ne faut pas trop lui en vouloir, car ce n’est pas de sa faute. En effet, les ronflements peuvent être la manifestation d’un problème plus grave. Consulter un médecin afin de détecter l’origine du mal est alors indispensable.