Tranche de vie

Un homme célibataire a adopté 6 enfants handicapés qu’il élève seul

Benjamin Carpenter et ses enfants.
Le Britannique est fier de sa famille. Source : Twitter @benjamincarp.
3 Partages

A 36 ans, Ben Carpenter est un véritable papa accompli. L'Anglais s'occupe tout seul d'enfants porteurs de handicaps. Il n'échangerait sa place pour rien au monde.

à découvrir

Devenir parent n’est pas une mince affaire. L’arrivée d’un enfant dans une vie bouleverse généralement tous les repères. Ben Carpenter a pour sa part choisi de faire entrer six enfants dans sa vie. Une vie de célibataire qui se retrouve désormais bien remplie !

Ben souhaitait adopter son premier enfant dès 21 ans

Le Britannique a un jour eu le déclic : il voulait être père. Qu’importe si il n’avait pas trouvé de partenaire pour réaliser ce rêve. Ben était bien décidé à adopter, même en étant célibataire.

Dès l’âge de 21 ans, Ben Carpenter a songé à adopter un premier enfant. 14 ans plus tard, le trentenaire a accueilli six enfants.

Lorsqu’il a commencé les procédures d’adoption, Ben pensait que son statut de célibataire l’empêcherait de parvenir à ses fins. Mais son travail dans un établissement spécialisé pour les porteurs de handicaps semble l’avoir aidé. Les services d’accueil ont décidé de lui confier sans hésitation la garde de six jeunes enfants. Des enfants qui ont un grand besoin d’attention.

Benjamin Carpenter
Source : Twitter @@benjamincarp.

« Je veux que plus d’adoptants se joignent à moi. L’adoption est l’expérience la plus merveilleuse et la plus enrichissante qui soit. C’est si joyeux ! »,

assure le trentenaire dans la presse britannique.

Des enfants adoptés qui souffrent d’autisme et de syndromes particuliers

Les enfants adoptés par Ben Carpenter sont tous porteurs d’un handicap particulier. L’un des enfants adoptés n’a malheureusement pas survécu, comme l’a fait savoir Ben sur son compte Twitter. Le Britannique a toutefois pu accompagner ce petit garçon sur Terre, en lui offrant quelques années de bonheur au sein d’une famille.

Certains des enfants adoptés par Ben sont autistes. D’autres sont porteurs d’une maladie bien particulière. Pour le père de famille, ces différences sont enrichissantes et pour rien au monde il ne reviendrait en arrière.

« Je ne changerais rien à ma vie. Si un autre enfant avait besoin de mon aide à l’avenir, je suis sûr que je finirais par l’adopter. J’aime être père »,

assure Ben Carpenter.

Désormais à la tête d’une grande fratrie, le Britannique est très fier de chacun de ses enfants. Il leur accorde la majeure partie de son temps, avec plaisir. Même sans compagne à ses côtés pour le soutenir, Ben s’occupe avec dévouement de chacun de ses enfants adoptés. Des filles et des garçons qu’il considère comme ses propres enfants.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web