Tranche de vie

Tatoué à 95% de son corps, Tristan Weigelt dévoile à quoi il ressemblait avant !


Adepte de la transformation physique extrême, Tristan Weigelt est tatoué de la tête aux pieds. En effet, le jeune homme de 25 ans en est recouvert à 95%. Devenu une star du Web, il a récemment dévoilé à quoi il ressemblait avant tous ses tatouages.

Leurs motivations sont parfois incompréhensibles pour de nombreux internautes. Pourtant, les adeptes de transformation physique extrême ne sont pas du genre à se soucier de ce que pensent les autres. Bien au contraire, ils restent focalisés sur leurs objectifs. C’est justement le cas de Tristan Weigelt qui n’est plus qu’à 5% du but ultime.

En 2016, ce jeune Américain qui s’est désormais installé à Copenhague a commencé ce « long voyage de douleur et de guérison », comme il a confié au micro de Daily Mail. En effet, il a enduré 260 heures sous l’aiguille depuis ses 20 ans. Prochainement, celui qui suit une formation de tatoueur va franchir un nouveau cap dans sa métamorphose.

Tristan Weigelt compte en effet recouvrir le reste de son visage. En attendant cette prochaine étape, il a partagé un avant/après de sa transformation physique extrême. Le moins que l’on puisse dire c’est que le jeune homme a beaucoup changé par rapport à celui de 2020.

À lire aussi : Cristiano Ronaldo : les raisons pour lesquelles le footballeur n'a pas de tatouage

Tristan Weigelt méconnaissable

Force est de souligner que le grand fan de tatouages n’a pas reçu l’aval de ses parents pour opérer ce grand changement physique. Cependant, il ne regrette pas sa décision. Depuis des années, le jeune Américain s’intéresse à la tradition japonaise. Il s’en est ainsi inspiré pour sa transformation physique extrême. D’ailleurs, le jeune homme est très fier du tatouage de dragon sur son dos.

Lors de cette interview accordée au quotidien britannique, Tristan Weigelt a, entre autres, révélé les zones les plus douloureuses à faire tatouer. Outre les aisselles ou encore ses pieds, une séance de tatouages a été particulièrement pénible. A ce propos, l’intéressé a confié :

«Mon visage et l’arrière de ma tête ont été sans aucun doute l’expérience la plus douloureuse, à la fois pendant et après. Il s’agissait de six séances d’une journée complète prenant entre cinq et six heures et la douleur était probablement de 8 sur 10. C’est comme être gratté avec une brosse métallique »

Selon ses propos, personne ne peut désormais l’imaginer sans ses tatouages. Néanmoins, Tristan Weigelt a décidé de partager quelques clichés souvenirs pour montrer sa métamorphose. Certaines photos qu’il a fournies à Daily Mail datent d’avant son incroyable projet de transformation physique.

Tristan Weigelt avant-après
Tristan Weigelt avant-après les tatouages – ©instagram/ @tristan_weigelt
Son physique avant sa métamorphose
Son physique avant sa métamorphose – Source : Daily Mail

Qu’en est-il du regard des autres ?

Sans surprise, nombreux sont les internautes qui ont réagi après la publication de ces clichés souvenirs. Certains ont notamment constaté qu’il était séduisant avant sa métamorphose. Il faut croire que le jeune homme ne rencontre plus désormais le succès auprès de la gent féminine. Dans les pages de Daily Mail, il a d’ailleurs confié : « Mes tatouages effrayent beaucoup de femmes ».

Quoi qu’il en soit, le jeune Américain se sent bien dans son corps et c’est le plus important. Pour certaines personnes qui se plient aux standards de la société, Tristan Weigelt pourrait être qualifié de « marginal ». Malgré tout, l’intéressé a confirmé qu’il attire les regards de manière positive. Selon ses propos, les gens sont fascinés de voir ses tatouages et ils se montrent ainsi cordiaux et bienveillants.

A titre d’information, seules ses paumes, ses parties, la plante de ses pieds et ses oreilles sont encore vierges. Depuis son premier tatouage jusqu’à présent, celui qui entend bien faire de sa passion son métier a déboursé 40 000 £ soit environ 46 800 €. Bien qu’il compte prochainement atteindre sa transformation finale, Tristan Weigelt reste la même personne. « (…) je ressens toujours exactement la même chose qu’avant à l’intérieur », confie-t-il..

Signaler une erreur