Insolite

Tatoué à 95% de son corps, Tristan Weigelt veut aller encore plus loin


En cinq ans, un jeune homme prénommé Tristan Weigelt a opéré une transformation physique extrême. En effet, il s’est fait tatouer presque tout le corps, de la tête aux pieds. Selon ses propos, il compte bientôt achever ce changement de look radical pour atteindre les 100 %.

Nul doute que ces personnes qui sont adeptes de transformation physique extrême attirent l’attention. Au fil des années, ces individus dont la motivation est parfois incompréhensible pour les non-initiés sont devenus les stars du Web. En effet, ils adorent partager leur quotidien et leur projet hors du commun sur les réseaux sociaux.

Anthony Loffredo alias Black Alien se démarque sans doute du lot. Pour rappel, le Montpelliérain de 32 ans souhaite muer en extraterrestre. Actuellement, il en est à 34 % de sa transformation finale. Tristan Weigelt, né en Amérique et qui vit désormais à Copenhague au Danemark, n’est pas en reste pour autant.

D’après ses révélations dans les colonnes du magazine Daily Star, il n’est pas adepte des coups de bistouri. Par contre, le jeune homme affectionne particulièrement les tatouages. En effet, il en est recouvert à 95 %. Inévitablement, de plus en plus d’internautes s’intéressent à son parcours.

Tristan Weigelt - Tatouages
©instagram/ @tristan_weigelt

À lire aussi : Tatoué à 95% de son corps, Tristan Weigelt dévoile à quoi il ressemblait avant !

Tristan Weigelt s’inspire de la tradition japonaise

Initialement, le tatouage était un signe de ralliement à certaines catégories bien particulières à savoir : les motards, les marins ou encore les détenus. En ce sens, un tatoué était souvent considéré comme un dur à cuire. Les femmes qui livrent leur peau à l’aiguille étaient donc mal vues dans la société. Cependant, la mentalité a visiblement changé au fil des années.

Désormais, des salons sont organisés à son honneur. Nombreuses sont les femmes qui sont devenues accros à cette véritable expression artistique. C’est notamment le cas d’Amber Luke. Il en est de même pour Tristan Weigelt. Tout récemment, il avait accepté d’accorder une interview au quotidien britannique. Il a ainsi révélé que « son costume de tatouages orange » s’inspire de la « tradition japonaise ».

Sans surprise, le tatouage préféré de Tristan Weigelt est le dragon sur son dos. A titre d’information, la majeure partie de son corps, environ 95 %, est maintenant couverte. Seules ses paumes, ses parties, la plante de ses pieds et ses oreilles sont encore vierges.

D’après le tatouage traditionnel irezumi (Japon), certaines zones visibles doivent rester vierges à savoir le visage, le cou, le centre du torse, les mains et les pieds. De cette manière, il est possible de cacher les motifs sous des vêtements, explique le site Japon Infos. Quoi qu’il en soit, Tristan est fier de sa transformation physique extrême. Selon ses propos, il a enduré 260 heures sous l’aiguille, depuis ses 20 ans, pour arriver à 95 % de son changement radical de look.

Combien lui ont coûté ses tatouages ?

Au micro de Daily Mail, Tristan a tenu à préciser qu’il ne regrette pas sa décision. Bien au contraire, il est heureux d’avoir atteint son objectif. Quant au regard des autres, l’intéressé a confié :

« Les gens regardent beaucoup, mais je ne le remarque pas autant (…) Cela fait fuir beaucoup de femmes, mais à part ça, il n’y a pas eu de réaction. La plupart des personnes sont vraiment positives »

Le jeune homme a également profité de cette interview pour révéler la somme astronomique qu’il a dépensée depuis le début de sa transformation. Pour rappel, il s’est fait tatouer pour la première fois à l’âge de 20 ans. Il a décrit ces cinq dernières années comme un « long voyage de douleur et de guérison ». Au sens propre, les zones les plus douloureuses à compléter étaient son visage, ses aisselles, son plexus solaire et ses pieds. Au total, il a déboursé 40 000 £ soit environ 46 800 € depuis 2016.

avant après tatouage
©instagram/ @tristan_weigelt

Va-t-il poursuivre sa transformation ?

Malgré son apparence qui a visiblement changé, Tristan Weigelt se reconnait toujours sur ses clichés souvenirs. Cependant, ce n’est pas du tout l’avis de ses amis. De leurs côtés, ses parents ne sont pas d’accord avec lui concernant sa transformation physique extrême. Quoi qu’il en soit, son corps lui appartient et en 2022, il entend bien poursuivre sur sa lancée. Il compte en effet recouvrir le reste du visage.

Signaler une erreur