Tranche de vie

Né sans cerveau, Noah fête ses 9 ans et déjoue tous les pronostics des médecins

Noah Wall
Noah Wall a déjoué tous les pronostics des médecins ! Crédits : Noah Wall - DR.

Lorsque Shelley Wall était enceinte, les médecins lui ont conseillé d'avorter à cinq reprises en raison de graves malformations. Mais la Britannique a toujours refusé. Aujourd'hui, le petit Noah né avec seulement 2 % de son cerveau a soufflé ses 9 bougies. 80 % de sa masse cérébrale s'est reconstituée.

En 2012, Noah Wall voit le jour à l’hôpital Great North de Newcastle. Le bébé atteint de graves malformations ne possédait que 2 % de son cerveau et ses parents s’étaient préparés au pire : il ne devait pas survivre. Mais contre toute attente, l’enfant a déjoué tous les pronostics. Noah a aujourd’hui 9 ans et ses progrès ne cessent d’impressionner les spécialistes !

Une grossesse éprouvante

A 12 semaines de grossesse, les médecins de l’hôpital RBI de Newcastle apprennent une terrible nouvelle à Shelly et Rob Wall. L’enfant que porte l’Anglaise est atteint de spina-bifida et d’hydrocéphalie. Le quart arrière de son cerveau est rempli de liquide et trois semaines plus tard, l’autre côté est complètement détruit.

Le couple est dévasté, d’autant plus que les spécialistes leur conseillent fortement d’avorter. D’après eux, l’enfant n’a aucune chance de survivre après la naissance. Mais Shelly et Rob refusent, malgré l’insistance des médecins. Pour la maman une seule chose comptait : que le bébé ait un battement de coeur, comme le rapporte Epoch Times.

Noah Wall
Noah Wall est né avec seulement 2 % de son cerveau. Crédits : Noah Wall DR

Malgré leur décision de ne pas avorter, Shelly et Rob se préparent au pire. « Nous nous sentions absolument dévastés », confie la maman, mais « nous étions très positifs ». Les parents décident tout de même de préparer les funérailles de leur bébé à naître, mais au fond d’eux, ils gardent une lueur d’espoir.

Le 6 mars 2012, Shelly subit en urgence une césarienne. Le nouveau-né pousse un cri de « célébration de la vie », se souvient l’Anglaise, puis le silence revient dans la salle d’accouchement. « Nous avons juste pleuré en pensant, est-il en vie ? » Contre toute attente, Noah survit, mais le nouveau-né est immédiatement admis en soins intensifs. Il est paralysé sur une majeure partie de son corps et doit être placé sous oxygène. Six semaines après sa naissance, les médecins confirment bien aux parents le terrible diagnostic : Noah ne possède que 2 % de son cerveau. Pourtant, l’impensable va se produire.

Noah Wall
La maman de Noah a refusé d’avorter. Crédits : Noah Wall DR

Aujourd’hui, Noah est un garçon brillant

L’enfant, qui doit subir toutefois de nombreuses opérations chirurgicales, parvient à grandir et se développer. Durant l’une de ses interventions, les médecins réalisent une IRM pour observer le développement de son cerveau. Surprise : Noah a récupéré près de 80 % de sa masse cérébrale ! « C’était tellement impressionnant », se souvient sa maman.

Noah Wall
Noah Wall a récupéré 80 % de son cerveau. Crédits : Noah Wall DR

Le Dr Claire Nicholson, médecin de famille, conseille alors aux parents de continuer à stimuler leur enfant comme ils le font. Shelly et Rob n’ont en effet jamais cessé d’encourager les progrès de Noah en s’entourant de neurokinésithérapeutes australiens renommés.

Noah Wall
Noah se déplace en fauteuil roulant, mais il est déterminé à marcher. Crédits : Noah Wall DR

Aujourd’hui, Noah Wall se déplace en fauteuil roulant, mais il est déterminé à marcher. Très gai et toujours de bonne humeur, l’enfant est notamment très doué pour la musique, qu’il pratique avec plaisir. « Nous avons essayé de l’encourager dès le premier jour à utiliser ses deux mains », précise sa maman. Le petit garçon, qui a célébré ses neuf ans, a été choisi comme mécène du Music Man Project, association britannique consacrée aux troubles de l’apprentissage.

Noah Wall
L’enfant est passionné de musique. Crédits : Noah Wall DR

Lui et ses parents sont régulièrement invités à témoigner dans les médias. Noah peut aujourd’hui écrire son nom, cuisiner et réaliser bien d’autres activités. « Il peut dire l’heure. Il a fait du parachutisme, de l’équitation, du surf. Il est incroyable ! », rapporte Shelly. Noah Wall, qui fait la fierté de ses parents et de sa grande soeur, est un miracle de la vie qui témoigne de l’incroyable plasticité du cerveau humain !  

Noah Wall
Noah Wall a fêté ses 9 ans ! Crédits : Noah Wall DR

« Je pense qu’il est important que son histoire soit connue de beaucoup d’autres personnes », souligne sa maman qui insiste : « il y a une raison pour laquelle il est là ».

Signaler une erreur