Tranche de vie

La « femme la plus jalouse d’Angleterre » utilise ses allocations pour acheter 3 Xbox afin que son mari ne sorte pas de la maison

Steve et Debbi Wood
Debbi Wood ne peut s'empêcher de surveiller constamment son mari, Steve. Crédits : DR.

Debbi Wood, qui réside à Leicester en Grande-Bretagne, est surnommée par les médias « la femme la plus jalouse d'Angleterre ». Elle a utilisé une partie de ses allocations pour acheter trois consoles Xbox à son mari, afin qu'il reste un maximum à la maison et évite de rencontrer d'autres femmes. Mais ce n'est pas tout...

En Grande-Bretagne, une femme a fait la Une des tabloïds l’année dernière. Il s’agit de Debbi Wood, une Anglaise extrêmement jalouse qui ne peut s’empêcher de penser que son mari la trompe. Steve Wood est ainsi constamment surveillé et les moindres aspects de sa vie privée sont passés au crible.

Debbi Wood interroge son mari avec un détecteur de mensonges

Entre autres interdictions dictées par sa femme, l’Anglais n’a pas le droit de regarder les émissions de télévision auxquelles prennent part Holly Willoughby et Anne Robinson. Ces deux animatrices sont bien trop séduisantes aux yeux de Debbi Wood, qui soupçonne que son mari n’y soit pas insensible.

Debbi Wood
Debbi Wood fouille régulièrement les mails de son mari. Crédits : capture d’écran YouTube Only Human.

Mais ce n’est pas tout, l’Anglaise fouille constamment dans les mails et dans le smartphone de son mari, persuadée d’y trouver des échanges avec d’autres femmes. Debbi parcourt également ses comptes bancaires et scrute le moindre signe prouvant l’infidélité de son époux. Résultat : la vie de couple de Steve et Debbi Wood est devenue un enfer.

Debbi et Steve Wood
Debbi et Steve, le jour de leur mariage. Crédits : capture d’écran YouTube Only Human.

L’Anglaise va même plus loin, puisqu’elle a admis soumettre régulièrement son mari au détecteur de mensonges. Debbi est donc prête à tout pour empêcher son époux de rencontrer d’autres femmes. La Britannique a d’ailleurs dépensé une partie de ses allocations pour acheter 3 consoles X-box à Steve, rapporte le DailyMail. Le but ? Que son mari sorte le moins possible de leur logement et reste à ses côtés. Le couple passe ainsi de longues heures à jouer aux jeux vidéo. En réalité, si Debbi Wood est aussi jalouse, c’est parce que l’Anglaise est atteinte du syndrome d’Othello, précise The Sun.

Debbi Wood
Debbi Wood joue beaucoup aux jeux vidéo. Crédits : capture d’écran YouTube Only Human.

Qu’est-ce que le syndrome d’Othello dont est atteinte Debbi Wood ?

La Britannique présente ainsi une jalousie pathologique qui selon les psychiatres, se serait déclarée suite à l’échec d’une précédente relation amoureuse.

Le syndrome d’Othello se caractérise par une jalousie délirante et incontrôlable, également appelé jalousie mono-symptomatique. Les patients qui en sont atteints ne peuvent s’empêcher d’être persuadés que leur conjoint les trompe, sans tenir compte de preuves réellement tangibles. La vie entière de ces personnes tourne autour de cette obsession, qu’importe les arguments que leur opposent leurs partenaires.

Debbi Wood
Debbi Wood est atteinte du syndrome d’Othello. Crédits : capture d’écran YouTube This Morning.

Dans le cas de Mme Wood, celle-ci peine à maintenir un poids considéré comme sain, ce qui entretient chez elle de forts complexes qui n’arrangent pas la situation. Malgré la jalousie maladie dont elle fait preuve, Steve demeure aux côtés de son épouse qui tente néanmoins de faire des efforts.

Debbi et Steeve Wood
Debbi et Steve Wood, dans l’émission This Morning. Crédits : capture d’écran YouTube This Morning.

« Cela me rend toujours folle, mais au lieu de crier, je quitte la pièce ou j’essaie d’éviter de regarder la télévision avec lui », expliquait-elle en 2015 au sujet des émissions de télé présentées par des femmes. « Je l’aime et j’ai l’espoir de la faire changer », confiait Steve.

Signaler une erreur

.

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer