Tranche de vie

Alexandra Lamy : cette question très déplacée d’une animatrice à la comédienne


Invitée sur le plateau de C à vous, le 13 décembre 2021, Alexandra Lamy est revenue sur sa première interview télévisée. Tout laisse à penser que l’actrice garde un mauvais souvenir de cette expérience inédite face caméra.

A 50 ans, Alexandra Lamy a déjà marqué de son empreinte l’histoire du cinéma français. En effet, la belle blonde a un impressionnant palmarès à son actif. Pour n’en citer que quelques-uns, l’actrice a montré toute l’étendue de son talent dans Retour chez ma mère ou encore Chamboultout.

La sœur aînée d’Audrey Lamy a aussi enchaîné les rôles au théâtre. Néanmoins, c’est le personnage de Chouchou alias Alex dans Un gars, une fille qui a fait décoller sa carrière. En effet, elle a rencontré un énorme succès depuis 1999, l’année à laquelle elle a fait ses premiers pas dans la série.

Cependant, Alexandra Lamy a fait face à des situations particulièrement compliquées avant son ascension fulgurante. Au micro d’Anne-Elisabeth Lemoine, l’actrice s’est remémorée de cette première interview télévisée dont elle se serait bien passée. A titre d’information, l’actrice était venue sur le plateau de C à vous pour parler du film Le Test. Cette comédie sortira au cinéma le 29 décembre 2021.

Alexandra Lamy - Le Test
©instagram/ @alexandralamyofficiel

À lire aussi : « Donc il faut vous su*** ? » : cette question très déplacée de Kelly Vedovelli à Cyril Hanouna dans TPMP

Une première interview déroutante pour Alexandra Lamy

Cette fâcheuse remonte en 1996, quelques années avant qu’Alexandra Lamy se glisse dans la peau de Chouchou. A l’époque, la comédienne débutante fait ses premiers pas à la télévision dans La Croisière foll’amour. Elle campe également un rôle dans la pièce de théâtre intitulée Le Portefeuille.

En ce sens, la maman de Chloé Jouannet commençait à attirer l’attention de la presse et des médias. Le 13 janvier 1996, l’actrice était donc venue sur le plateau de l’émission W & compagnie. Lors de cette première interview télévisée, l’invitée de Paul Wermus avait de ce fait parlé de ses projets professionnels.

Face au journaliste, la jeune femme de 25 ans avait notamment confié qu’elle espérait incarner le personnage de Célimène dans la pièce Le Misanthrope, de Molière. Jusque-là, l’interview se déroule sans encombre. Seulement, c’est sans compter sur l’intervention de la co-animatrice de l’émission, Christine Richard.

Cette dernière voulait savoir si la jeune comédienne avait usé de ses atouts féminins pour réussir. Sur le plateau de C à vous, l’intéressée, venue faire la promotion du film Test, a notamment confié :

« C’était ma première télé. J’étais hyper en angoisse (…). Et la première question qui vient d’une femme, c’est : ‘Vous avez couché pour réussir ?‘ Et c’était que ça (…) J’ai revu l’interview, il n’y a pas longtemps et honnêtement, quand on regarde toute la vidéo, tu te dis ‘Wow’. J’étais la petite comédienne au milieu des loups »

Dans C à vous, Pierre Lescure, qui était le premier à parler de cette première interview télévisée d’Alexandra Lamy a reconnu que Christine Richard et Paul Wermus méritaient tous les deux des claques. De son côté, la quinquagénaire a assuré qu’aujourd’hui avec l’âge et l’expérience, elle serait intervenue.  Quant à Anne-Elisabeth Lemoine, la journaliste était visiblement choquée par la question de la co-animatrice de l’émission W & compagnie.

Cette période compliquée en compagnie de Jean Dujardin

De 1999 à 2003, Alexandra Lamy et Jean Dujardin se sont donné la réplique dans Un gars, une fille. En 2009, les deux tourtereaux se sont dit « oui » avant que l’acteur officialise leur rupture après dix ans d’histoire d’amour. En effet, il a mis fin à leur relation en novembre 2013. Depuis, chacun a tracé sa route de son côté.

Un an avant leur séparation, l’ex de Thomas Jouannet avait traversé une période difficile aux côtés de Jean Dujardin. En effet, ce dernier avait remporté l’Oscar du Meilleur acteur en 2012 grâce à son rôle dans film français The Artist. Ainsi, la comédienne était devenue « la femme de ». Dans les colonnes du Figaro, elle s’était confiée à ce sujet :

« (…) C’était obligatoire qu’on ne me parle plus de mes projets et uniquement de lui. Je l’ai accepté, je ne me suis jamais plainte. J’étais très heureuse pour lui (…) Deux personnes en couple qui font le même métier, cela fonctionne, mais quand l’un décolle, cela devient compliqué. Je me suis longtemps sentie ‘collée’ à ça. Cela a été long pour en sortir. Aujourd’hui, je suis redevenue Alexandra Lamy »

Signaler une erreur