High-tech

Une villa virtuelle se vend plus de 500 000 dollars sur le marché des NFT


Baptisée la Mars House, cette maison virtuelle imaginée par l'artiste canadienne Krista Kim a été acquise pour plus d'un demi-million de dollars. La transaction a eu lieu sur le marché des NFT (non-fungible token). Tour du propriétaire de cette villa pas comme les autres.

On parle de :

Alors que le fondateur de Twitter a récemment mis en vente le tout premier tweet de l’histoire, c’est au tour d’une artiste canadienne de proposer son oeuvre sur le marché des NFT (non-fungible token ou jeton non fongible en français). Krista Kim a imaginé une maison virtuelle avec vue sur Mars, dans laquelle il est possible de se déplacer en réalité augmentée.

La Mars House de Krista Kim
La maison imaginaire est conçue comme une sculpture lumineuse. Crédits : Krista Kim.

À lire aussi : Les vaches russes testent des lunettes de réalité virtuelle

La Mars House est une « exploration du zen numérique »

Cette « première villa virtuelle NFT au monde », comme le spécifie la plateforme SuperRare chargée de la vente, est une maison décloisonnée. L’habitation virtuelle que l’artiste a conçue comme une « sculpture lumineuse » surplombe une chaîne de montagnes. « Bientôt, nous vivrons tous en réalité augmentée (AR) à travers nos environnements réels », a fait savoir Krista Kim en marge de cette vente hors du commun.

La Mars House de Krista Kim
La Mars House incarne une philosophie numérique zen. Crédits : Krista Kim.

Pour réaliser cette oeuvre, l’artiste épaulée par un architecte s’est servie du logiciel Unreal Engine, lequel est employé pour la création de jeux vidéos. Conçue en 2020, la « Mars House » incarne la « philosophie de conception méditative » de Krista Kim. « Mon intention est de créer un environnement méditatif sur notre écran, comme un jardin zen numérique », précise l’artiste sur Vimeo.

La Mars House de Krista Kim
Il est possible de visiter cette maison virtuelle en réalité augmentée. Crédits : Krista Kim.
La Mars House de Krista Kim
La Mars House a été conçue en mai 2020. Crédits : Krista Kim.

« J’ai conçu et créé Mars House en mai 2020 », a également fait savoir Krista Kim qui estime que « les écrans peuvent être utilisés comme des instruments numériques de bien-être ». L’acquéreur de cette maison imaginaire a déboursé 288 Ethers (ethereum), soit 512 000 dollars, pour obtenir un certificat d’authenticité théoriquement induplicable.

Le marché des NFT en plein essor

Cette vente hors du commun démontre une nouvelle fois l’engouement pour les NFT, ces objets virtuels qui peuvent prendre la forme d’images, de vidéos, de photos, de musique ou encore d’animations. Les non-fungible token sont certifiés par la technologie de la blockchain, sur laquelle s’appuient également les cryptomonnaies telles que l’etheureum ou le bitcoin.

Ce marché prisé des collectionneurs est en plein essor. Vendredi 5 mars 2021, le patron de Twitter a proposé à la vente le tout premier tweet de la plateforme. Le NFT a trouvé un acquéreur pour une somme dépassant les 2 millions de dollars. Le 11 mars dernier, la célèbre maison de vente aux enchères Christies a réalisé la vente d’une oeuvre numérique signée Beeple, un artiste américain. Vignesh Sundaresan, un entrepreneur indien bien connu sur le marché des cryptomonnaies, en a fait l’acquisition pour 69,3 millions de dollars.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur