Télé

Sept à Huit : l’étrange habitude de cet homme qui gagne 2 000 euros par mois choque les téléspectateurs


Avec un salaire de 2000 euros par mois, il dépense une petite fortune pour manger des burgers. Les téléspectateurs de Sept à Huit s’indignent.

Depuis des années, les professionnels de la santé alertent sur l’importance d’une alimentation saine et équilibrée. Pourtant, les chaînes de restauration rapide pullulent partout, même dans les petites villes reculées. C’est le cas notamment des « diners » qui est le dernier phénomène en date dans le milieu de la restauration. En France, ce concept qui s’inspire, entre autres, de l’Amérique de années 50 pour le décor rencontre un succès fou.

Face à un tel engouement, Harry Roselmack & co ont consacré un nouveau numéro de Sept à Huit à ce phénomène. Dans le reportage baptisé Diners : le boom des bistrots à l’américaine, le présentateur a proposé une immersion chez Holly’s, Tommy’s ou encore Memphis. A titre d’informations, il s’agit des enseignes qui se sont inspirées du concept tout droit venu des États-Unis. Un consommateur invétéré de burgers a particulièrement choqué les téléspectateurs.

Sept à Huit : l’étrange habitude de cet homme qui gagne 2 000 euros par mois choque les téléspectateurs
Les diners américains rencontrent un succès fou en France – © TF1

À lire aussi : Sept à Huit : combien gagne une voyante en France ? Les téléspectateurs n’en reviennent pas

Un quart de son salaire dédié à la malbouffe

En 2001, Patrick Soula a ouvert le Tommy’s. Il s’agit de la première version française du « diner ». A l’évidence, le propriétaire de 59 ans a su tirer son épingle du jeu. D’ailleurs, il n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre sur pied ce projet. En effet, le businessman a fait venir des éléments de déco, comme les fameuses façades en néon, des États-Unis. D’après le reportage de Sept à Huit, il compte actuellement neuf bistrots avec 260 salariés.

Outre cette success story, les journalistes se sont aussi intéressés au cas de David rebaptisé « le plus grand fan français des Diners ». Cette personne qui travaille de nuit est en effet un client très fidèle de l’un de ces bistrots à l’américaine. Tous les jours à 18h, il débarque dans le même restaurant et s’assoit systématiquement à la table 63.  Vous l’aurez peut-être compris, il ne consomme que des burgers.

Il est hors de question pour David de changer ses habitudes alimentaires. Chaque mois, il dépense à peu près 450 euros sur les 2 000 euros qu’il gagne pour ces fameux burgers. Un quart de son salaire est donc dédié à la malbouffe. Voilà de quoi choquer les téléspectateurs qui se sont exprimés sur son cas.

Le dernier phénomène de la restauration française
Le dernier phénomène de la restauration française – © TF1

La Toile s’indigne

Après ce reportage de Sept à Huit, les internautes se sont interrogés sur la santé de David. A titre d’information, certains burgers qui pèsent un kilo peuvent contenir jusqu’à six steaks. Les enseignes encouragent d’ailleurs les clients à tout manger en contrepartie d’un dessert gratuit. « Le plus grand fan français des Diners » s’est visiblement habitué à cette routine culinaire quotidienne.

Sur le réseau social à l’oiseau bleu, bon nombre d’internautes ont fait savoir qu’il dépense une petite fortune compte tenu de son salaire mensuel. De plus, il devrait adopter au quotidien de bonnes habitudes alimentaires. Comme à l’accoutumée, certains ont accusé l’émission Sept à Huit de faire l’apologie de la malbouffe.

Signaler une erreur