fbpx
Société

Sept à huit : ce couple gagne plus de 4000€ et lance un appel à l’aide pour acheter les fournitures scolaires!

Sept à huit
© TF1

Avec 4 200 euros de salaire, ce couple se plaint dans « Sept à huit » de ne pas avoir assez de sous pour se payer des fournitures scolaires.

La séquence de « Sept à huit » a fait son petit effet l’année dernière. Pour rappel, les fans de l’émission de TF1 ont fait part de leur indignation sur Twitter à cause du reportage. Alors que la rentrée approche à grands pas et que les prix des fournitures scolaires ont flambé, retour sur cet épisode de « Sept à huit ».

Un épisode sur le thème de la rentrée scolaire

Pour rappel, l’épisode de « Sept à huit » a été diffusé sur TF1 le 28 août 2022, soit quelques jours avant la rentrée. Et comme aujourd’hui, le pouvoir d’achat était déjà la première préoccupation des Français face à une forte inflation.

C’est donc dans ce contexte d’envolée des prix que la Une a eu l’idée de réaliser un reportage. Sobrement intitulé « Rentrée, comment payer moins cher ? », le numéro de « Sept à huit » nous invite à nous plonger dans le quotidien des parents.

Dans le cadre du reportage, Harry Roselmack et son équipe ont alors suivi Erika. Mariée et mère de trois enfants, la femme faisait ses courses au supermarché avant de rentrer chez elle. Pourtant, elle va réussir à agacer certains internautes.

À lire aussi : Sept à Huit : combien gagne une voyante en France ? Les téléspectateurs n’en reviennent pas

200 euros de fournitures scolaires par enfant

Malgré les efforts de certains magasins pour contenir la hausse des prix, les parents doivent faire preuve d’ingéniosité pour trouver les meilleures offres. Comme Erika, quand l’équipe de « Sept à huit » l’a suivie dans ses achats de fournitures scolaires pour ses trois enfants.

Sept à huit
© TF1

Selon ses dires, elle avait prévu de dépenser 200 euros par enfant, soit un budget total de 600 euros. Mais elle n’a pas résisté à quelques promotions sur les stylos et autres accessoires. Résultat : une facture bien plus élevée que prévu !

Le comble, c’est qu’Erika a confié dans l’émission « Sept à huit » qu’elle ne bénéficiait pas de l’allocation de rentrée scolaire. À noter que cette aide du gouvernement est réservée aux trois millions de foyers les plus modestes.

« Sept à huit » : le couple gagne 4 200 euros

Une fois les courses finies, Erika rentre chez elle avec ses trois enfants. Et c’est à ce moment-là de l’épisode de « Sept à huit » qu’elle a fait la révélation qui a fait polémique. En réalité, si le couple n’est pas éligible à l’ARS, c’est à cause de leur revenu.

En effet, Erika et son mari gagnent 4 200 euros net tous les mois. Il faut savoir qu’elle est responsable marketing dans une PME et le père de ses enfants est à la tête d’un établissement de restauration rapide. Des postes bien rémunérés donc !

« Et pourtant leur compte en banque a plongé dans le rouge à plusieurs reprises cette année », explique la voix off de « Sept à huit ».

Le couple ainsi que « Sept à huit » critiqués

Ainsi, Erika et son mari ont dû réduire leur budget pour la rentrée scolaire. Ils ont même demandé à leurs enfants de se servir des fournitures de l’année scolaire 2021-2022. Mais sur Twitter, ils ont reçu de nombreux commentaires négatifs.

Beaucoup ne comprennent pas comment ils peuvent avoir des difficultés financières avec 4 200 euros net par mois. Certains internautes pensent que l’émission « Sept à huit » aurait dû choisir une famille avec un revenu plus faible.

Cependant, quelques utilisateurs ont souligné les problèmes économiques de la classe moyenne.

Inflation : qu’en est-il de la rentrée scolaire 2023 ?

C’est une mauvaise surprise pour les parents à quelques jours de la rentrée, prévue le 4 septembre 2023. Selon une étude de l’UFC-Que Choisir, le panier moyen des articles indispensables pour la classe a augmenté de 11 % par rapport à l’an dernier.

Une hausse qui s’explique principalement par le coût du papier, qui a flambé de 14 %. Ainsi, cahiers, feuilles, agendas… tout ce qui est en papier devient un luxe pour les familles. Quelle est la raison de cette envolée des prix ?

L’UFC-Que Choisir dénonce la pénurie de matières premières, notamment la pâte à papier, dont le prix a bondi de 50 % en un an. En juin 2022, la tonne de pâte à papier se négociait autour de 1 000 euros, contre environ 660 euros en juin 2021.

À lire aussi : Sept à Huit : l’étrange habitude de cet homme qui gagne 2 000 euros par mois choque les téléspectateurs

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...