fbpx
Conso

Alerte santé : l’UFC-Que Choisir alerte sur la présence de toxines dans certaines fournitures scolaires !

fournitures scolaires
Depositphotos

Gardez l'œil ouvert sur certaines fournitures scolaires. L'UFC-Que Choisir a mis en lumière des pratiques douteuses.

Chaque année, la rentrée scolaire apporte son lot d’enthousiasme dans les magasins de fournitures. Pourtant, cette fois-ci, une ombre plane sur la palette habituellement vive de couleurs. Une étude fraîchement publiée par l’UFC-Que Choisir met en évidence la présence inquiétante de produits potentiellement nocifs dans de nombreux articles de rentrée.

Comment pouvez-vous être sûr que ces produits ne se trouvent pas déjà dans le cartable de votre enfant ? Lisez la suite pour découvrir ces articles à risque et les conseils pour les éviter. 

Un constat des plus alarmants

L’étude récente de l’UFC révèle que 40% des fournitures scolaires passées au crible soulèvent de sérieuses suspicions. Des crayons, stylos-bille, feutres et surligneurs, chéris par nos petits, renferment des doses inquiétantes de composés toxiques et allergènes. Certains d’entre eux sont même potentiellement cancérogènes. Cette situation touche toutes les tranches d’âge. 

La liste des substances dangereuses est longue : phtalates reprotoxiques, perturbateurs endocriniens, hydrocarbures aromatiques polycycliques, isothiazolinones, benzyl alcool, toluène et benzène, pour n’en citer que quelques-unes.

Certaines sont reconnues pour déclencher des allergies, tandis que d’autres ont été pointées du doigt comme potentiellement cancérogènes. Afin d’éviter les ennuis, mieux vaut se méfier des produits suivants, où la concentration de ces substances nocives atteint des sommets :

  • Les surligneurs Stabilo Boss ‘Original Fluo’
  • Les stylos-billes effaçables noirs Pilot ‘Kleer’
  • Les stylos-roller bleus Pilot ‘Frixion medium’
  • Le stylo bille noir Bic ‘Cristal original’
  • Le stylo bille bleu Paper Mate ‘Inkjoy’
  • Le pack de stylos noirs éco de la marque B&M
  • Les crayons de couleur ‘Cultura’

Penchons-nous maintenant sur les retombées à long terme de cette confrontation avec les composés néfastes camouflés dans les articles scolaires.

Des fournitures scolaires
Source : Unsplash

À lire aussi : Attention aux moules en silicone ! L’UFC-Que Choisir alerte sur les "substances nocives" !

Que risque mon enfant avec ces fournitures scolaires ?

Les conséquences futures de l’exposition à ces substances nocives dans les fournitures scolaires ne sont pas encore entièrement connues. Mais une chose est sûre : les répercussions sur la santé des enfants sont bien réelles. Et ce, même avec de faibles doses de produits chimiques toxiques. 

Des soucis de développement, des difficultés respiratoires, et des allergies pourraient se dessiner à l’horizon. Face à cette situation alarmante, il est essentiel d’agir immédiatement pour protéger la santé des générations futures.

Ce qui se dessine est d’autant plus troublant quand on réalise qu’à la différence des jouets, soumis à des règles strictes, les fournitures scolaires n’ont pas l’obligation de signaler la présence de composés allergènes. Cette faille réglementaire signifie qu’un produit sans étiquette d’avertissement peut en réalité être plus dangereux qu’un autre qui affiche clairement ses composants.

Face à cette réalité, l’UFC-Que Choisir, en collaboration avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), exige que les normes des jouets s’appliquent aussi aux fournitures scolaires. Une demande pressante, d’autant plus que la rentrée scolaire pointe le bout de son nez.

Une alternative plus sûre

Face à cette réalité, il devient crucial de promouvoir des options plus écologiques et sûres. Choisir des fournitures scolaires fabriquées à partir de matériaux naturels, recyclés ou biodégradables est une étape cruciale.

Les crayons en bois brut, les feutres à base d’eau et les cahiers en papier recyclé sont autant d’alternatives qui réduisent l’exposition aux produits chimiques tout en préservant notre planète. À travers ces choix, nous prenons soin de la santé et de l’environnement, pas seulement des salles de classe.

Pour une plus grande tranquillité d’esprit

Des conseils avisés s’imposent à l’aube de cette rentrée. Il est recommandé aux parents de choisir des fournitures connues pour leur sécurité et d’éviter spécifiquement les stylos-bille, étant donné que tous les modèles analysés contenaient des substances nocives.

En outre, certains produits sous marques de distributeurs, souvent plus économiques, rivalisent en qualité voire la surpassent parfois par rapport aux grandes enseignes. Une option judicieuse pour une sélection intelligente et sécurisée. En particulier, pensez aux options suivantes qui sont quasiment dépourvues de substances néfastes :

  • Les surligneurs ‘Esquisse’ de Leclerc
  • Les feutres medium et les recharges pour rollers effaçables noirs de Carrefour
  • Les cartouches d’encre noire Schneider
  • Les feutres Crayola ‘Ultra-lavables’
  • Les crayons de couleur Bic ‘Kids évolution’

À lire aussi : Fausses promotions : l'UFC-Que choisir dénonce 8 sites – Ne tombez pas dans le piège

Au sujet de l'auteur : Jacques Ronny

Rédacteur talentueux, il jongle entre articles d'actualité et histoires captivantes. Avec une plume imaginative et rigoureuse, il tisse des récits envoûtants tout en décryptant le monde contemporain.