fbpx
Actualités

Rentrée scolaire : cette mauvaise nouvelle que les parents redoutaient

rentre scolaire
© Depositphotos

Toutes les statistiques le confirment, en France, la rentrée scolaire 2023 fait grincer les dents des parents. Nous vous disons pourquoi.

Bientôt la cloche de la rentrée scolaire sonnera. En effet, le 4 septembre, les écoliers reprendront le chemin de la classe. Cependant, pour les parents, c’est la soupe à la grimace : les prix des fournitures scolaires ont grimpé. Des études le confirment. On fait le point sur tout cela dans cet article.

Rentrée scolaire : une mauvaise nouvelle

L’inflation frappe fort, mais la rentrée scolaire n’attend pas. C’est le constat alarmant que fait l’Insee, qui annonce une inflation de 4,8 % sur un an en août. Hélas, malgré cette envolée des prix, les Français doivent faire face à la réalité : la rentrée approche à grands pas.

À quel prix faut-il scolariser ses enfants en 2023 ? Pour répondre à cette interrogation, l’enseigne Bureau Vallée a demandé à Opinion Way de sonder les cœurs et les esprits des parents. Ce sondage est axé sur l’importance des fournitures scolaires de qualité.

Et le résultat est bien triste. En effet, si 93 % des parents estiment que la qualité des fournitures scolaires est essentielle, ils sont 81 % à chercher les meilleures affaires et à comparer les prix avant d’acheter. Le pouvoir d’achat en est le responsable.

Une chose est sûre, et on le sait tous, les fournitures à bon prix sont rarement les meilleures. Cette contradiction s’explique par la forte inflation qui touche les fournitures scolaires. De combien est-elle exactement ? L’UFC-Que Choisir a la réponse.

Rentrée scolaire : l’UFC-Que Choisir a enquêté

Selon l’association de consommateurs, l’inflation moyenne sur les prix des fournitures scolaires a grimpé de 11 % par rapport à l’année dernière. Le plus touché par cette augmentation est la papeterie (cahiers, feuilles, etc.). En effet, ces produits affichent une augmentation de 14 %.

Pourquoi les fournitures scolaires coûtent-elles si cher avant la rentrée scolaire ? L’UFC-Que Choisir pointe du doigt la pénurie de matières premières. Il faut savoir que la tonne de pâte à papier se vendait autour de 1 000 euros en juin 2022. Soit une envolée d’environ 50 % depuis 2021.

C’est une conséquence de la forte demande pour fabriquer des masques pendant la pandémie. Le même problème se pose pour les fournitures scolaires en plastique (règle, stylo, etc.). Mais ce n’est pas tout. L’UFC-Que Choisir dénonce en effet une autre cause encore plus scandaleuse.

« La baisse enclenchée il y a quelques mois n’a visiblement pas encore été répercutée sur les prix de détail », explique l’association.

Pour rappel, ces derniers mois, les prix des fournitures sur le marché international ont chuté. Toutefois, les distributeurs français tardent à appliquer cette baisse de prix. Une situation qui pénalise directement les parents d’élèves. En effet, qu’ils le veuillent ou non, ces derniers doivent acheter des fournitures scolaires avant la rentrée.

Inflation : comment préparer la rentrée scolaire ?

Face à la montée vertigineuse des prix, voici quelques conseils pour aider les parents à préparer la rentrée scolaire.

Soyez patients et profitez des promotions

Comme nous l’avons vu plus haut, les prix des fournitures scolaires sur le marché international sont en baisse. Cependant, les distributeurs français ne la répercutent pas sur les prix de détail. Heureusement, les autorités sont au courant et vont sûrement intervenir.

Ainsi, si vous pouvez attendre un peu, il est possible que les prix deviennent plus raisonnables. D’ailleurs, c’est souvent à la veille de la rentrée scolaire que les supermarchés proposent des offres les plus intéressantes.

Selon le sondage d’Opinion Way, 9 % des parents choisissent d’acheter des fournitures scolaires juste avant ou après la rentrée scolaire.

N’oubliez pas les aides de l’État

Pour aider les familles modestes à faire face aux dépenses de la rentrée, l’État verse l’Allocation de rentrée scolaire ou ARS. D’ailleurs, bonne nouvelle : en raison de l’inflation, l’État a revalorisé cette aide de 5,6 % cette année.

Pour information, le gouvernement a déjà versé l’ARS le 16 août dernier. Si vous remplissez les conditions pour en bénéficier, mais que vous ne l’avez pas reçue, contactez votre CAF pour la demander.

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.