fbpx
Famille

IPhone, écrans plats : Comment les familles dépensent-elles réellement l’allocation de rentrée scolaire

ar
Depositphotos

Certains critiques de l'allocation de rentrée scolaire soutiennent que cet avantage est dépensé en achats superflus, tels que des téléviseurs à écran plat ou des smartphones. Cependant, deux études réalisées par la CAF prouvent que les familles utilisent l'ARS de manière judicieuse.

L’usage réel de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) est-il destiné aux besoins des élèves ? Des personnes suggèrent que cette subvention est utilisée pour des acquisitions non essentielles. Cependant, deux études de la CAF confirment que les familles l’utilisent judicieusement pour leurs enfants scolarisés.

La Véritable Utilisation de l’Allocation de Rentrée Scolaire :

Chaque année, à l’approche de la rentrée des classes, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) suscite de nombreux débats. Elle vise à soutenir financièrement les familles précaires pour l’achat de fournitures. Cependant, elle est souvent controversée.

Les critiques s’intensifient particulièrement sur les réseaux sociaux où les sceptiques questionnent son utilisation effective. Des allégations suggèrent que certaines familles utilisent cette aide pour des achats non scolaires, alimentant le scepticisme.

Cette suspicion ne se limite pas uniquement aux internautes; elle a également trouvé écho au sein de la sphère politique. Des élus d’opposition proposent de modifier le versement de l’ARS, favorisant des « chèques achats » pour la rentrée scolaire.

La question demeure donc : l’ARS répond-elle véritablement à son objectif premier, celui de soulager les familles dans les dépenses éducatives de leurs enfants ? Ou est-elle plutôt détournée pour d’autres types d’achats, comme le suggèrent ses détracteurs ?

À lire aussi : Attention en France : ces faux SMS de livraison peuvent vider votre compte bancaire

La CAF répond aux critiques : Zoom sur les enquêtes ARS de 2002 et 2013

En réponse aux critiques, la CAF a lancé deux études distinctes en 2002 et 2013. La première, en 2002, a impliqué un questionnaire soumis à 25 000 bénéficiaires répartis sur dix CAF. Sur les 10 197 réponses reçues, toutes les familles ont indiqué utiliser l’ARS pour les dépenses associées à la rentrée des classes.

La seconde étude, conduite par téléphone en 2013 avec 2 009 allocataires de l’ARS, confirme cette tendance : la majorité des familles déclarent utiliser cette aide pour l’achat de fournitures scolaires.

De plus, les résultats de 2013 révèlent que 60% des bénéficiaires ne sont pas en faveur d’une conversion de cette aide en bons d’achat.

À lire aussi : Allocation de rentrée scolaire 2021: un nouveau chèque envoyé aux parents cette année !

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.