Société

Sept à Huit : les téléspectateurs choqués par la séquence d’un homme qui dort dans sa voiture

sept a huit - TF1
sept a huit - TF1

Eddy, un homme dort dans sa voiture : son histoire bouleverse les téléspectateurs de Sept à Huit et les internautes.

Le dimanche 27 novembre 2022, l’émission Sept à Huit, présentée par Harry Roselmack, a consacré l’un de ses reportages aux Français qui souffrent le plus de la crise de l’énergie que traverse le pays. L’occasion pour les équipes de TF1 d’aller à la rencontre de plusieurs personnes “au bord du gouffre”, et ce malgré le déploiement des différentes aides de l’État. Parmi elles, on a pu voir Eddy, un jeune homme qui dort dans sa voiture. Son histoire a particulièrement ému les spectateurs de l’émission, mais aussi les internautes.

À lire aussi : Changement d’heure : on dort plus ou on dort moins ? Le passage à l’heure d’été se fera ce week-end

Sept à Huit à la rencontre de la précarité

La précarité des Français due à la crise énergétique était au coeur du débat sur Sept à Huit ce dimanche 27 novembre sur TF1. Harry Roselmack est allé à la rencontre de personnes particulièrement touchés par la hausse des prix de l’énergie et qui luttent pour survivre.

Pour certains, toutes les idées sont bonnes à appliquer pour réduire le montant des factures. Il y en a même qui vont jusqu’à s’éclairer à la bougie pour ne pas allumer la lumière. Et il y en a d’autres pour qui la vie est encore plus difficile. Eddy, par exemple, n’a pas d’autre choix que de dormir dans sa voiture.

En effet, l’homme de 38 ans, aux revenus modestes, a décroché une formation de deux semaines à 95 kilomètres de chez lui. Alors qu’il ne cesse d’alterner périodes de chômage et courtes missions en intérim Eddy s’est confié, sans filtre, face aux caméra de Sept à Huit.

J’en ai un peu ras le bol de tout ça, je veux un boulot fixe”, a-t-il confié. Cette formation représente une belle opportunité de stabilité pour lui avec, semble-t-il, un job stable à la clé. La promesse “d’un avenir meilleur”. Malheureusement, pour vivre cette formation, Eddy doit faire de nombreux sacrif*ces …

Eddy dort sans sa voiture

En effet, cet homme en situation précaire, qui est déjà à découvert de 167 euros à la moitié du mois doit économiser de l’essence autant qu’il le peut. Avec les 650 euros de chômage et de complément RSA qu’il perçoit, il ne peut pas se permettre de faire l’aller-retour chaque jour. Ainsi, il n’a pas d’autre choix que de rester sur place.

Faute de moyens financiers, Eddy se voit obligé de dormir dans sa voiture tous les soirs de la semaine, près de son lieu de formation. Et c’est une première pour lui. Il explique alors face aux caméras de Sept à Huit, que le froid et l’humidité l’empêchent de se reposer comme il le souhaiterait.

Quand les conditions deviennent trop difficiles dans l’habitable, il allume un peu la voiture pour se réchauffer, bien qu’il ne puisse pas trop se le permettre. Eddy dort alors « une heure par-ci, une heure par-là » dans sa voiture, dans le froid et l’humidité. Et qu’en est-il de la nourriture ? Eddy est obligé de se restreindre au maximum. « J’ai bien mangé hier. Donc, aujourd’hui, je vais essayer de faire un petit repas léger. Un peu de sucre et puis, c’est tout« , a-t-il confié.

« Ma voiture a eu plus à manger que moi »

C’est donc le ventre presque vide qu’Eddy se glisse parfois sous la couette qui se trouve sur la banquette de son véhicule. “J’essaye de restreindre les repas”, avoue-t-il avant d’admettre : “Ma voiture a eu plus à manger que moi ce mois-ci, malheureusement c’est comme ça”. 

L’histoire d’Eddy a touché de nombreux internautes. “Mal au cœur, ce monsieur qui dort dans sa voiture pour suivre sa formation…”. “On peut l’aider par un quelconque moyen ce monsieur ? Il me rend trop triste…”. “Ça m’a retourné le ventre, vivre dans sa bagnole la semaine, car l’essence est trop cher. Merde, on est où, il veut juste s’en sortir…”, a-t-on pu lire sur Twitter.

Signaler une erreur