Show Télé

« Rester attirante en faisant ses courses » : le tuto qui indigne l’Italie

Emily Angelillo sur Rai 2
Emily Angelillo est professeur de pole dance. Sur Rai 2, elle explique comment faire ses courses en aguichant les hommes. Crédits : Rai 2.

La chaîne Rai 2 a diffusé une séquence dans laquelle une danseuse de pole dance explique comment faire son shopping en aguichant. Face à la polémique suscitée par la vidéo, la direction s'est excusée.

à découvrir

Le tutoriel se voulait ironique, mais il n’a pas fait rire les Italiens et encore moins les Italiennes. Diffusée ce mardi 24 novembre 2020 dans l’émission Detto Fatto (Rai 2), la vidéo montre une jeune femme expliquer comment rester attirante en faisant ses courses.

Une danseuse de pole dance qui explique comment faire d’un supermarché une « scène de théâtre »

Emily Angelillo prend son rôle très au sérieux. Elle délivre à son public des conseils pour attraper des articles de manière aguichante ou encore pousser son chariot d’une façon suggestive. La danseuse se baisse au sol afin de ramasser un article tombé, le tout en restant « attirante ». Un tutoriel agrémenté de plusieurs zooms sur la plastique de la jeune femme.

La séquence diffusée en plein après-midi a immédiatement suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Les internautes indignés reprochent à la chaîne Rai 2 d’avoir « jeté à la poubelle des années de lutte » féministe. De nombreux téléspectateurs se disent furieux que le service public serve à véhiculer de tels clichés.

Rai 2 présente ses excuses pour cette « erreur très grave »

Face à l’ampleur du scandale, la direction de Rai 2 a réagi ce 25 novembre. Le directeur fait son mea culpa : « Detto Fatto est une émission qui n’a d’autre aspiration que de divertir, si possible. Une erreur très grave a été diffusée dans le cadre de l’émission d’hier, certainement pas volontaire, pour laquelle je présente d’abord mes excuses aux téléspectatrices et téléspectateurs ».

« Notre intention n’était pas de véhiculer des stéréotypes négatifs sur les femmes, ce que tout le monde s’accorde à blâmer et à condamner », souligne le dirigeant, avant de promettre : « La chaîne s’engage sérieusement à enquêter sur ce qui s’est passé et sur les responsabilités, et à veiller à ce que cela ne se reproduise plus à l’avenir : ce serait contraire à l’esprit de l’émission et aux valeurs civiles de la présentatrice, des auteurs et de Rai 2 ».

Quant à la danseuse, Emily Angelillo, elle déplore dans la presse italienne : « Je voulais rire dans une période difficile. Cela a créé beaucoup de remous et le pire est de voir l’image que cela a donné de moi. »

Signaler une erreur