Télé

Nabilla : ce montant faramineux qu’elle demande pour rejoindre le casting de Danse avec les stars


Nabilla va-t-elle intégrer le casting de Danse avec les stars cette année ? La production en rêverait. La jeune femme aurait ainsi imposé quelques conditions pour participer à l’émission de TF1. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont notamment évoqué la somme astronomique qu’elle réclame pour fouler le parquet de DALS.

Nul doute que Nabilla a fait du chemin depuis ses premiers pas dans le milieu de la télé-réalité. En effet, elle est passée du statut de « bimbo » à businesswoman en quelques années. Désormais, la jeune femme est à la tête de sa propre entreprise de cosmétiques. De plus, elle est aussi devenue une influenceuse aguerrie sur les réseaux sociaux. Cerise sur le gâteau, l’épouse de Thomas Vergara s’est glissée dans la peau d’une présentatrice de Love Island sur Amazon Prime Video.

Femme d'affaires
Nabilla devenue une vraie femme d’affaires – ©instagram/ @nabilla

Oui, mais voilà, l’ex-star de télé-réalité va-t-elle prochainement faire son grand retour à la télévision ? Il se murmure qu’elle sera au casting de la nouvelle saison de Danse avec les stars. Sur le plateau de TPMP, le 23 mars 2022, Cyril Hanouna a relayé les informations rapportées par le magazine Public. Les téléspectateurs ont ainsi appris que la production avait approché la maman de Milann. Cependant, la jolie brune réclamerait, entre autres, un million d’euros pour participer au programme.

À lire aussi : Il achète 200 PlayStation 5 pour les revendre et fait un bénéfice faramineux

Nabilla impose ses conditions XXL

Plus elle gagne, mieux c’est. Apparemment, la femme d’affaires applique aussi ce principe concernant ses activités professionnelles. De cette manière, l’argent coule à flots ce qui lui permet de profiter d’une vie de luxe à Dubaï. De toute évidence, la belle brune de 30 ans a su capitaliser sur sa notoriété en se renouvelant. Outre son business juteux sur les réseaux sociaux, l’ancienne candidate des Anges pourrait aussi faire fortune à la télévision.

A ce propos, la production de Danse avec les stars rêverait de la voir fouler le parquet lors de la prochaine saison. D’après les révélations dans TPMP, Nabilla demanderait cependant « un cachet d’un million d’euros ». La mère de famille exigerait également que les répétitions « se déroulent à son domicile à Dubaï » et que « toute sa famille soit logée dans un palace parisien le temps de l’émission ».

Nabilla
Thomas Vergara et sa famille – ©instagram/ @nabilla

Les chroniqueurs de TPMP donnent leurs avis

Suite à ces révélations, Gilles Verdez a déclaré que Nabilla a entièrement raison. Ce, avant d’ajouter : « Si elle vient, c’est pour sauver le programme ». Dans la foulée, Cyril Hanouna a confié que : « Si on lui demande, elle a raison de prendre ». « Elle a démarré les exigences à 1 million. Je pense qu’à 800 000 ça peut le faire, ce qui serait deux fois plus que pour Pamela Anderson », a expliqué le chroniqueur.

Sur sa lancée, Gilles Verdez a révélé que la femme d’affaires « aurait un contrat avec un nombre d’émissions limité, c’est-à-dire qu’elle ferait minimum 3 semaines, et après peut-être rajouter ». De cette manière, la possible candidate à Danse avec les stars serait assurée de ne pas être éliminée. Le journaliste a d’ailleurs balancé que le programme est « truqué ». « Ils font ce qu’ils veulent avec les votes », déclare-t-il. Dans la foulée, Géraldine Maillet est revenue sur la participation d’Arielle Dombasle. « Elle pouvait être là, disponible que … en fonction d’une tournée qu’elle avait », rappelle-t-elle.

De son côté, Guillaume Genton semble plutôt pessimiste quant à la participation de Nabilla à Danse avec les stars cette année. Dans un premier temps, il a expliqué que la production n’est pas en mesure de conclure ce contrat à un million d’euros. « C’est le prix d’un prime », révèle-t-il. Par ailleurs, elle a « d’autres projets, plus personnels ». En effet, la femme de Thomas est enceinte et son accouchement est prévu pour juin prochain. Pourtant, les tournages de DALS vont commencer au mois de septembre 2022.

Signaler une erreur