fbpx
Télé

« T’es une m*rde! » : gros clash entre Cyril Hanouna et le député Louis Boyard dans TPMP !

« T’es une m*rde! » : gros clash entre Cyril Hanouna et le député Louis Boyard dans TPMP !
« T’es une m*rde! » : gros clash entre Cyril Hanouna et le député Louis Boyard dans TPMP ! - © C8

Le ton est vite monté sur le plateau de TPMP entre l’animateur de C8 Cyril Hanouna et le député Louis Boyard. Que s’est-il passé ?

Il n’est pas rare de voir des invités s’écharper entre eux ou avec les chroniqueurs sur le plateau de TPMP. Il faut bien l’avouer : Cyril Hanouna fascine par sa capacité à tempérer les situations à grands coups de blagues. Le 10 novembre dernier, l’animateur de 48 ans a cependant perdu son sang-froid.

TPMP
© C8

Invité dans le talk-show de C8, le député LFI (La France Insoumise), Louis Boyard, est venu débattre de l’accueil des migrants qui se trouvaient à bord de l’Ocean Viking, en mer Méditerranée. Jusque-là, rien de choquant. Sauf que l’élu de 22 ans s’est mis à pointer du doigt les agissements de Vincent Bolloré, le propriétaire du groupe Canal+.

Dès lors, les esprits se sont échauffés et le trublion du PAF a tenu à dire ses quatre vérités au député Nupes. Les chroniqueurs et les téléspectateurs ont ainsi assisté à un vif accrochage entre les deux hommes. Une séquence qui n’est pas passée inaperçue auprès de l’Arcom, le gendarme de l’audiovisuel.

Cyril Hanouna sort de ses gonds

À titre d’information, la navire humanitaire Ocean Viking transporte à son bord près de 230 migrants. Le bateau doit accoster en France, le 11 novembre 2022. Louis Boyard a ainsi évoqué l’appauvrissement de l’Afrique comme cause des crises migratoires.

Continuant sur sa lancée, le député de gauche a parlé du milliardaire Vincent Bolloré, propriétaire de la chaîne C8. « Les cinq personnes les plus riches, ce sont les mêmes qui appauvrissent la France et l’Afrique. Et je vais vous donner l’exemple de Bolloré qui a déforesté le Cameroun », lance-t-il.

Voilà les propos incendiaires à l’origine du vif accrochage. « Excuse-moi mon chéri, tu sais que tu es dans le groupe Canal, ici. Tu es dans le groupe Bolloré, ici. Qu’est-ce que tu viens f*utre ici alors ? », a rappelé Cyril Hanouna. Loin de se défiler, l’invité de TPMP a répondu : « (…) tu es en train de dire à un député qu’il n’a pas le droit de dire quelque chose à la télé parce que le mec est propriétaire de la chaîne ? ».

Les échanges houleux ont continué sur le plateau de TPMP et il faut dire que l’animateur star de la chaîne n’a pas mâché ses mots. L’acolyte de Benjamin Castaldi a d’ailleurs enchaîné les insultes contre Louis Boyard en plein direct. « T’es un abruti », « Tocard », « Bouffon », « toi t’es une m*rde », « ferme ta gu*ule », a-t-il balancé, entre autres. L’invité de l’émission a préféré retirer son micro, avant de quitter le plateau sous les huées du public.

Le député Louis Boyard réagit sur Twitter

Certains l’ignorent peut-être mais Louis Boyard a déjà occupé le poste de chroniqueur de TPMP. Comme il fallait s’y attendre, ce dernier a réagi à cette violente altercation sur Twitter. Une partie de la classe politique, notamment les cadres de la Nupes, a d’ailleurs pris sa défense.

Avec le caractère qu’on lui connaît, le patron de Kelly Vedovelli a répondu au tweet du député LFI.

« Cette séquence est bien la preuve que sur #TPMP on peut tout dire, et inviter tout le monde. Si même les députés veulent faire du buzz maintenant… Où va t’on? Va prendre une camomille mon Louis et va t’acheter un costume! »

L’Arcom est saisie

Après le traitement controversé de l’affaire Lola, Cyril Hanouna est une fois de plus au cœur d’une polémique. Pire encore, l’animateur et son émission se trouvent de nouveau dans le viseur de l’Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique), l’ex-CSA. Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale, a d’ailleurs annoncé vouloir se saisir de l’autorité publique indépendante.

Depuis septembre 2020, les procureurs de la République sont encouragés à considérer les insultes contre des élus comme des « outrages sur personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public », rapporte nos confrères du Parisien. L’animateur de C8 pourrait écoper d’une amende de 7500 à 15 000 euros. Une peine d’emprisonnement allant jusqu’à un an est possible.

Au sujet de l'auteur : Andrianaivo Raoelijaona

Disposant d’une expérience confirmée de quatre (4) années dans le domaine de la rédaction, j’ai décidé d'intégrer la fine équipe des Crieurs du Web. Spécialiste de l’actualité des célébrités, de l'actualité en général, et des divertissements télé, je mets un point d’honneur à partager des informations compréhensibles et vérifiées.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.