Mode / Beauté

Miss France : cette règle particulière à laquelle doivent se plier toutes les candidates

Amandine Petit et Malika Ménard
Amandine Petit et les autres Miss France doivent doivent respecter plusieurs critères. Crédits : Instagram.

Etre Miss France est une grande joie pour les gagnantes, mais ce titre s'accompagne de lourdes responsabilités. Les jeunes femmes n'ont pas le droit de faire une chose en particulier, sous peine d'être déchues de leurs fonctions.

à découvrir

En décembre dernier, la sublime Amandine Petit était couronnée Miss France ! Un titre qui fait la joie de la jolie blonde et de ses proches. Désormais, la jeune femme de 23 ans originaire de Caen doit se plier à un protocole stricte.

Etre Miss France implique de respecter une règle en particulier

Le titre de Miss France s’accompagne de nombreux privilèges, mais également de plusieurs obligations. Les jeunes femmes choisies pour représenter la beauté des Françaises dans le monde entier ne doivent pas posséder de tatouage. Les piercings sont également interdits ! Leur casier judiciaire doit être vierge et elle ne doivent pas avoir fait de chirurgie esthétique.

En effet, le comité Miss France tient à ce que chaque Miss France soit « naturellement belle ». En d’autres termes, les participantes ne doivent pas avoir eu recours à des opérations permettant de se transformer physiquement. Les moindres détails sont observés par les jurés, qui s’assurent ainsi que chaque Miss France ne triche pas avec les règles.

Amandine Petit miss france
Amandine Petit, le jour de son sacre. Crédits : Instagram.

En matière de beauté naturelle, le règlement est stricte, puisque même la couleur des cheveux des Miss est passée au crible ! Voici ce que préconise le règlement du Comité Miss France : « la candidate s’interdit tous artifices tendant à transformer son aspect naturel », comme la coloration. Amandine Petit, tout comme ses prédécesseuses, n’a donc pas le droit de camoufler la couleur naturel de ses cheveux. Bien sûr, celle-ci peut être rehaussée ou sublimée, mais pas totalement changée.

L’ancienne Miss France Maëva Coucke avait d’ailleurs dû faire face à une importante polémique concernant sa couleur de cheveux. Miss France 2018 n’était pas une vraie rousse et beaucoup avait considéré ce fait comme « une tricherie ».

Amandine Petit, Miss France
Amandine Petit ne doit pas dissimuler la vraie couleur de ses cheveux. Crédits : Instagram.

Amandine Petit déjà au coeur d’une polémique

Si Amandine Petit semble bien être une vraie blonde, elle n’est pas pour autant préservée des polémiques. Pour son premier déplacement de l’année en Moselle, la jeune femme a fait des mécontents. Amandine Petit a fait une apparition remarquée dans un supermarché et forcément, le public était au rendez-vous. Nombreux étaient les Français à vouloir rencontrer la jeune femme.

Forcément, en pleine période de pandémie, cette cohue a fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux. Beaucoup ont crié à l’inconscience, tant et si bien qu’Amandine Petit a dû faire son mea culpa. « Je n’étais pas maître de la situation », a-t-elle tenu à préciser à nos confrères de Télé Magazine. « J’étais juste invitée », a-t-elle expliqué, tout en reconnaissant que « pour le contact humain, ce n’est pas l’idéal ».

Signaler une erreur