Mode / Beauté

Qui est Indira Ampiot, la nouvelle Miss France qui vient juste d’avoir 18 ans ?

Indira Ampiot Instagram
Indira Ampiot Instagram

Élue Miss France 2023 samedi 17 décembre dernier, le nom d’Indira Ampiot est désormais dans tous les journaux. Mais qui est-elle donc ?

Après avoir remporté le titre de Miss Guadeloupe, Indira Ampiot reçoit la couronne de Miss France samedi dernier sur TF1. La reine de beauté succède alors à la belle Diane Leyre. Si son nom est aujourd’hui sur toutes les lèvres, qui est exactement Indira Ampiot ? On vous dit tout dans cet article.

À lire aussi : Miss France 2023 sans maquillage : la sublime Indira Ampiot dévoilée au naturel !

Miss France, un rêve qui se réalise

Avant d’être élue Miss France, Indira Ampiot était déjà l’une des favorites sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, une intelligence artificielle avait prédit sa victoire au concours. En effet, le programme informatique l’avait désignée comme la plus belle.

Ayant vu le jour le 19 septembre 2004, Indira Ampiot vient tout juste d’être majeure.  Âgée de 18 ans et mesurant 1,77 m, la jeune femme est originaire de Basse-Terre, la capitale de la Guadeloupe.

En s’intéressant à sa vie privée, on apprend que son père est à la tête d’une agence de communication et de marketing tandis que sa mère travaille à la Sécurité sociale. Miss France 2023 a aussi un grand frère âgé de 22 ans.

Il va sans dire que la petite famille est très heureuse pour Indira Ampiot. Il faut tout de même mentionner qu’elle est la 4e Guadeloupéenne à devenir Miss France. Pour rappel, avant elle, il y avait Véronique De La Cruz (1993), Corinne Coman (2003) et Clémence Bottino (2020).

Quoi qu’il en soit, c’est un « rêve de petite fille » qui se réalise. Par ailleurs, la jeune femme a toujours du mal à y croire. La preuve, juste après l’annonce de sa victoire, elle affirme vivre « un rêve éveillé ».

Indira Ampiot, fille de Miss ?

Si Indira Ampiot a participé à Miss France, c’est grâce à sa mère qui l’a influencée. Il faut savoir que celle-ci, vers la fin des années 1990, a également fait Miss. Aussi belle que sa fille, elle a participé à plusieurs concours de beauté.

Dans une récente interview avec Le Parisien, Indira Ampiot a révélé :

« Elle a été élue première dauphine et elle a participé à d’autres élections comme Miss Caraïbes, mais n’a jamais pu concourir à Miss France. Elle avait gardé les cassettes VHS de l’élection, son écharpe bien sûr, et puis les albums photos. En étant petite et en ayant grandi au milieu de tout cela, j’ai eu envie de participer. C’était un rêve de petite fille, j’ai été éblouie et fan de ma mère. »

On peut donc dire qu’elle a cela dans le sang ! Mais pas que, car elle a dû faire preuve de courage et de travail. Rappelons qu’Indira Ampiot a décroché son diplôme de baccalauréat en juin dernier, alors qu’en juillet elle devient Miss Guadeloupe. Tout cela avant de devenir Miss France.

« Je veux prouver qu’il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves et que tout est possible », a-t-elle lancé lors de son discours de présentation au concours de beauté.

Un tel parcours va certainement encourager la jeunesse française à poursuivre ses rêves !

Une femme passionnée et engagée

Malgré son patrimoine génétique exceptionnel et son parcours hors du commun, Indira Ampiot est une jeune femme comme les autres. Du moins, ses goûts et ses occupations ne diffèrent pas des jeunes de son âge.

« Quand je suis chez mon père à Saint-François, je m’assois sur un transat’ face à la baie et je dessine le paysage », a-t-elle raconté dans son portrait diffusé sur TF1.

Outre le dessin, Indira Ampiot aurait également une passion secrète pour le chant. Si elle adore sans doute pousser la chansonnette sous la douche, la Miss n’ose pas chanter en public. Pour cause, elle dit ne pas être assez douée… Vraiment ?

En dehors de ses passions, Miss France 2023 est aussi une femme engagée. Son règne sera d’ailleurs certainement rythmé par un engagement pour la lutte contre le cancer auprès des femmes.

Quant à ses projets de carrière, Indira Ampiot compte devenir directrice artistique dans la publicité. Vu son CV, ce n’est qu’une question de temps. En attendant, elle va devoir quitter son île natale pour sillonner la France.

Signaler une erreur