Animaux

Vidéo : L214 dénonce les conditions d’élevage insalubres de faisans destinés à la chasse

La nouvelle vidéo de L214 dans un élevage de Gibovendée.
Les volatiles destinés à la chasse sont nombreux à ne pas survivre avant les lâchés. Source : Facebook L214.

L'association de défense des droits des animaux L214 publie une nouvelle vidéo. Une enquête dénonçant les conditions d'élevage des faisans et des perdrix destinés à la chasse.

Les images dévoilées ce mercredi soir sont déplorables. La nouvelle enquête de L214 se déroule dans l’un des sites de l’entreprise Gibovendée, localisé dans les Deux-Sèvres.

La société, spécialisée dans l’élevage de volatiles destinés à la chasse, est une véritable « usine de chair à fusil », dénonce l’association.

Des oiseaux qui deviennent « fous » en raison de conditions d’élevage déplorables

Cette fois-ci, les militants de la cause animale ont choisi de s’intéresser aux conditions d’élevage des volatiles destinés à la chasse. L214 a visité incognito l’un des sites du leader français Gibovendée.

Les images sont terribles : on y voit des oiseaux en train d’essayer de s’enfuir, littéralement épuisés. Beaucoup se blessent ou bien restent coincés dans les passages destinés à leurs oeufs.

Ces images dévoilent essentiellement les conditions d’élevage des reproducteurs en cage, Gibovendée en détient au total 300 000. Des oiseaux qui évoluent dans des cages alignées sur des centaines de mètres, comme le montrent les prises de vues aériennes.

🚨 Nouvelle enquête : barrons la route à l’industrie de la chasse !

🚨 NOUVELLE ENQUÊTE 👉 L214.com/chasse 🚨 Le “lâcher de galinettes cendrées”, fiction ou réalité? L214 a enquêté: 9 faisans sur 10 tués à la chasse proviennent d’élevages‼️ Enfermement, impossibilité de voler, couvre-becs fixés dans les narines… Dans cet élevage de masse, les oiseaux vivent un enfer, tout ça pour finir en chair à fusil. Elle a bon dos, la “régulation” 😠Chaque année, en France, on élève 19 millions de faisans et perdrix pour les chasser. Signons la pétition pour barrer la route à cette cruauté inutile 👉 L214.com/chasse

Publiée par L214 Ethique et Animaux sur Mercredi 23 septembre 2020

Sur 10 faisans abattus à la chasse, neuf proviennent d’un élevage

Pour Pierre Rigaux, la filière profite actuellement d’une « opacité de fonctionnement », puisqu’au moment des lâchers les sociétés de chasse ne sont pas obligées de fournir une déclaration administrative.

« C’est quand ils veulent, où ils veulent, ce qui peut provoquer des perturbations sur les écosystèmes »,

déplore le naturaliste.

Pierre Rigaux insiste : lâcher des centaines d’oiseaux à un endroit peut favoriser la propagation de maladies.

Face à ces nouvelles images effarantes, L214 demande l’arrêt de l’élevage d’animaux pour la chasse. L’association a également lancé une pétition concernant Gibovendée, afin que ses poussins ne soient plus exportés vers le Royaume Uni par l’Euro tunnel. Les compagnies maritimes n’en transportent déjà plus après la demande de plusieurs associations.

L214 estime que sur dix faisans abattus à la chasse, neuf proviennent en réalité d’un élevage.

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.